Villa Arson - 3 nouvelles Expositions

Rubrique : Sortir

La Villa Arson réunit prochainement trois expositions menées par des auteurs dont le point commun est de placer l’oralité et la transmission au cœur de leurs préoccupations, de lier la connaissance à l’exercice de l’art, et enfin de mettre au jour des propositions d’expositions considérées comme des formes de recherche.

du 13 avril au 9 juin 2014 - Nice

Vernissages des 3 expositions le 12 avril 2014 - à 18h


Galerie Carrée - 13 avril - 9 juin 2014
FRÖBEL FRÖBELED
Aurélien Froment

Cette exposition est l’aboutissement d’un travail mené par Aurélien Froment depuis une dizaine d’années autour de la figure du pédagogue allemand Friedrich Fröbel, fondateur au XIXe siècle du Kindergarten, l’une des premières institutions dédiées à l’éducation des jeunes enfants. Ce travail a été mené notamment lors de deux résidences à la Villa Arson en 2012 et 2013 qui ont donné lieu à la réalisation d’un ensemble de photographies des jeux éducatifs de Fröbel.

Réunissant les images et les objets dans une même installation, Fröbel Fröbeled, que l’on pourrait traduire par « Fröbel fröbelé », est une œuvre exposition sur Fröbel à la Fröbel, une exposition fröbelienne de Fröbel.


Galerie du patio - 13 avril - 9 juin 2014
"des récits ordinaires"

Grégory Castéra (commissaire d’exposition), Yaël Kreplak (chercheuse) et Franck Leibovici (poète et artiste).

Creusant la perspective d’une écologie de l’art, ils s’intéressent depuis une résidence à la Villa Arson en 2011 aux différents modes d’existence des œuvres. Partant du principe que celles-ci vivent aussi dans les récits qu’on peut en faire, ils font le pari de montrer matériellement, sous la forme d’une exposition conçue comme un parcours d’entraînement, les propriétés spécifiques que les œuvres d’art possèdent dans nos conversations ordinaires. Avec cette question en suspens : « et si, dans nos conversations, ce n’était plus nous qui parlions d’une œuvre, mais elle-même qui se mettait en action ? ».

Avec les œuvres de :
Ilana Salama Ortar, Stéphane Bérard, Christopher d’Arcangelo, Louise Bourgeois, Jana Sterbak, News Syndicate Compagny, Robert Rauschenberg, Marcel Duchamp, Franz Erhard Walther, Aurélien Froment, Yves Klein, Daniel Buren, Pierre Huyghe. Portées par : Jean-Pierre Cometti, Stéphane Bérard, Pierre Bal-Blanc, Isabelle Alfonsi, Patrick Bernier et Olive Martin, Kobe Matthys pour Agence, Aurélien Mole, Ghislain Mollet-Viéville, Jocelyn Wolff, Claire Le Restif, Benoît Dagron et Sandra Terdjman.

L’exposition est accompagnée d’une publication Collection Villa Arson - Les presses du réel.


Galerie des cyprès 13 avril - 9 juin 2014
COMMENT SE FAIRE RACONTER LES GUERRES PAR UN GRAND-PÈRE MORT
Jean-Yves Jouannais

Cette exposition tente de révéler les sources et les développements parallèles du travail mené depuis 2008 par Jean-Yves Jouannais sur L’Encyclopédie des guerres, qui sous la forme d’un abécédaire à géométrie variable, a pour ambition de constituer le récit oral de l’ensemble des conflits armés de l’Iliade jusqu’à la fin de la Seconde Guerre Mondiale. L’Encyclopédie des guerres est une entreprise littéraire qui s’invente à force de citations et de collages, de rapiéçages, voire même de fictions, sans pour autant rechercher le moindre destin éditorial.


Parallèlement à ces trois expositions la Villa Arson inaugure plusieurs projets produits par des artistes en résidence :
Vojtech Fröhlich, Sébastien Remy, Cyril Verde et Jean-Sébastien Tacher. Chacun intervient à sa manière dans la vie et l’architecture de l’établissement.

Par ailleurs La Galerie Ambulante accompagne l’exposition Comment se faire raconter les guerres par un grand-père mort.

Le commissariat général de ces expositions est assuré par Eric Mangion.

L’exposition Fröbel Fröbeled est coproduite avec la Contemporary Art Gallery (Vancouver, janvier-mars 2014), Spike Island (Bristol, été 2014), Frac Ile-de-France/Le Plateau (Paris, septembre-novembre 2014), et le Heidelberger Kunstverein (Heidelberg, 2015). Une publication conjointe aux cinq partenaires accompagnant le projet est à l’étude. L’exposition est coproduite avec le soutien de l’Institut Français et de la galerie Marcelle Alix, Paris. Dons de Fröbel réalisés par Marc Raimbault. Boîtes construites par Stephen Gaughan. Mobilier d’exposition dessiné par Martino Gamper. Assistant a la photographie et numérisation : Vincent Lestienne. Assistante : Florianne Spinetta
Impressions : Dominic Turner, Exhibit A, Dublin. Encadrement : Morris Deegan, Frame Foundry, Dublin Aurélien Froment est représenté par les galeries Marcelle Alix à Paris et Motive Gallery à Bruxelles.

Le projet des récits ordinaires a reçu le soutien de la FNAGP (Fondation Nationale des Arts Graphiques et Plastiques). Grégory Castéra a bénéficié d’une résidence de la DRAC Provence-Alpes-Côte d’Azur à la Villa Arson et de la bourse de recherche Hors-les-Murs de l’Institut Français.

Depuis leur origine le 25 septembre 2008, toutes les séances de l’Encyclopédie des guerres se sont déroulées dans la petite salle du Centre Pompidou. Ces séances comme leurs captations sont produites par le Centre Pompidou que la Villa Arson remercie chaleureusement pour son accord de prêt et de diffusion. L’exposition est co-produite avec le soutien de la galerie Georges-Philippe et Nathalie Vallois (Paris), en partenariat avec France Culture.

La résidence de Vojtech Fröhlich s’effectue dans le cadre d’un partenariat avec le centre d’art contemporain FUTURA et l’Institut des Arts et du Théâtre à Prague, tandis que Sébastien Remy et Cyril Verde ont bénéficié d’une bourse de résidence de la DRAC Provence-Alpes-Côte d’Azur.


Informations pratiques

Villa Arson - 20 avenue Stephen Liégeard - 06105 Nice cedex - Tél. +33 (0)4 92 07 73 73 www.villa-arson.org

Accès :

- Tramway : Ligne 1, direction Henri Sappia, arrêt Le Ray.
- Bus n° 7 et 4, arrêt Deux avenues
- Autoroute A8 : sortie N° 54 Nice Nord.
- Depuis la Promenade des Anglais : suivre Bd Gambetta, puis Bd de Cessole.


La Villa Arson est un établissement public du ministère de la Culture et de la Communication.
Elle reçoit le soutien de la Région Provence-Alpes Côte d’Azur, du Conseil Général des Alpes-Maritimes et de la Ville de Nice.

La Villa Arson fait partie du réseau BOTOX[S] - www.botoxs.fr, de dca - association française de développement des centres d’art - www.dca-art.com et de l’ANdEA - association nationale des écoles supérieures d’art - www.andea.fr