Un cône de glace fabriqué grâce à une imprimante (...)

Rubrique : Nice Universitaire

Deux étudiantes du master Matériaux, Qualité et Management de l’UNS ont conçu un cône de glace rafraîchissant qu’elles ont ensuite réalisé à l’aide d’une imprimante 3D acquise par le master.

C’est dans le cadre d’un projet dirigé par Matthieu Sonnati, au sein du master Matériaux, Qualité et Management à l’Université Nice Sophia Antipolis, que Tiphanie et Marion, ont choisi de travailler sur un cône de glace rafraîchissant, dans le but de le commercialiser dans des grandes surfaces ou de le vendre à des glaciers, dans un premier temps dans la région PACA.

Ce cône se compose de différentes parties :

- un cône intérieur dans lequel il est possible d’introduire de l’eau et de le mettre au congélateur pour former de la glace dans la paroi. Cette partie à pour but de maintenir la glace au frais.
- un cône extérieur qui permet de ne pas avoir froid aux mains.
- une collerette qui évite, lorsque la glace fond, que celle-ci coule sur les mains.
- un pas de vis qui permet de faire remonter le cône afin de manger la partie en gâteau.
- une petite cuillère qui peut s’attacher sur le cône.

Pour réaliser ce cône, les 2 étudiantes l’ont modélisé sur le logiciel CATIA aux dimensions voulues puis imprimé à l’aide d’une imprimante 3D, nouvelle technologie en pleine expansion récemment présente au sein de la faculté de sciences de l’Université Nice Sophia Antipolis . Le cône obtenu peut facilement être pris en mains et peut donc être utile aussi bien à des enfants qu’à des adultes. La pièce n’est encore qu’un prototype mais nous allons l’améliorer et notamment, ajouter des couleurs vives (idéales pour la saison estivale).

L’impression 3D, un nouveau modèle de fabrication industrielle ?

Le master Matériaux, Qualité et Management de l’Université Nice Sophia Antipolis a acquis cette imprimante 3D depuis la rentrée dernière. L’idée est de faire travailler les étudiants du master sur cette nouvelle technologie en plein essor : de la conception d’un produit à sa modélisation et à son impression, afin qu’ils acquièrent des compétences facilement valorisables auprès des entreprises.

L’impression 3D permet d’imprimer un objet réel à partir d’un fichier numérique réalisé sur un logiciel de modélisation. Si cette technique est aujourd’hui limitée à des matières plastiques non propices à un usage intensif et donc ne produit que des prototypes, parfois grandeur nature, l’usage qui en sera fait dans l’avenir reste un sujet de recherche et de débat.