Séminaire CIRCPLES "Récit(s), Sujet(s)"

Rubrique : Nice Universitaire

Lundi 17 mai 2010 de 17h à 19h

Pôle Saint Jean d’Angély,

24 Avenue des Diables Bleus, Amphi 6

La prochaine conférence du séminaire du Centre Interdisciplinaire Récits, Cultures,Psychanalyse, Langues et Sociétés, "Récit(s), Sujet(s)" sera intitulée :

Les Erynies, le free jazz et l’au-delà du principe de plaisir

Par Frédéric Vinot, Maître de conférences en psychologie clinique, Université Nice-Sophia-Antipolis, Circples.

Dans « La chose », un essai inachevé et longtemps resté inédit, Georges Perec questionne l’écriture en se penchant sur le mouvement musical appelé « free jazz ». Mettant en parallèle création musicale et création littéraire dans le XXème siècle, il nous invite à une réflexion sur les rapports entre contrainte et liberté dans l’acte de création, et formule ainsi la question que lui pose le free jazz : « Que se passe-t-il quand des musiciens entreprennent de jouer (ensemble) en abandonnant tout ce qui, auparavant, assurait nécessairement leur cohérence ? ». Cette question, si elle doit être revue d’un point de vue musicologique, n’est pas sans interpeller la psychanalyse dans son appréhension du lien social. Par sa fécondité -en cela, le destin du jazz se différencierait de celui de l’opéra- le free jazz pourrait représenter une piste inédite pour penser une clinique de l’au-delà du principe de plaisir. [1] Georges Perec, « La chose » (1967 env.), paru dans le Magasine Littéraire n°316, Paris, dec. 1993, p.57-63.

Contact : Jean-Michel.Vives@unice.fr

P.-S.

L’adresse originale de cet article est http://actualite.unice.fr/spip.php?...