Rencontres Doctorales Euro-Méditerranéennes : (...)

Rubrique : Nice Universitaire

Du 5 au 9 septembre 2011

Faculté de Droit et de Science Politique

Pourquoi ces Rencontres Doctorales ?

L’Université Nice Sophia Antipolis (UNS), par la volonté de son Président, le Professeur Albert MAROUANI a mis en place, dans sa structure de gouvernance, une Vice-présidence déléguée à l’Environnement et au Développement Durable, qui a été confiée au Professeur Pierre- Charles MARIA.

L’université organise un projet fédérateur de l’ensemble de ses composantes, laboratoires et enseignants chercheurs juristes, économistes et gestionnaires œuvrant dans le secteur de l’Environnement et du Développement Durable.

En partenariat avec la Communauté Urbaine Nice Côte d’Azur (NCA), l’Université Nice Sophia Antipolis organise du 5 au 9 septembre 2011 les « Rencontres Doctorales Euro Méditerranéennes Droit/Économie/Gestion de l’environnement et du développement durable ».

L’objectif de ces « Rencontres Doctorales » est de permettre à des doctorants d’universités européennes et méditerranéennes de haut niveau de présenter et de discuter de l’état d’avancement de leur thèse, sous la supervision d’un panel d’enseignants spécialisés en droit, en économie et en gestion de l’Environnement et du Développement Durable, assistés d’experts d’Organisations Internationales compétentes en la matière.

A l’occasion de cette semaine d’échanges, un cycle de conférences sera proposé sur le thème « Ville durable et énergies renouvelables : les outils du droit, de l’économie et de la gestion ». Ces interventions permettront aux doctorants d’appréhender les questions que suscitent les énergies renouvelables dans leurs dimensions nationale, euro-méditerranéenne et internationale, à travers les enjeux du Droit, de l’Économie et de la Gestion de l’Environnement et du Développement Durable.

Cet éclairage essentiel nous sera apporté par d’éminents spécialistes en la matière, issus d’organismes de renom tels que le Centre d’Économie Industrielle (CERNA MINES Paris Tech), le Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE), la Stratégie Internationale des Nations Unies pour la Prévention des Catastrophes (UNISDR), la Banque Mondiale, les sociétés Total, Veolia Environnement, Électricité Réseau Distribution France (ERDF) ainsi que d’importantes universités européennes et du pourtour méditerranéen.

Plus d’informations sur le site redd.unice.fr

P.-S.

L’adresse originale de cet article est http://actualite.unice.fr/spip.php?...