Présentation des 10 lauréats du 2nd concours (...)

Rubrique : Info Etudiants

Lundi 15 juillet a eu lieu la remise des prix par la fondation Unice à 10 projets d’étudiants de création d’entreprises. Les projets, qui allient créativité, innovation et attractivité pour notre territoire, étaient classés en 2 catégories :
- une catégorie « Valorisation des formations académiques »
- et une catégorie « Innovation, recherche et développement ».

Ils ont été récompensés par des dotations allant de 1 000 € à 8 000€.

Catégorie « Application et valorisation des formations académiques »

« Watch It - Buy It (WIBI)” - 5 000 €
Porteurs : Adrien PREAU, Stéphane BAUTISTA, Caroline TORREGROSSA, Zahra ERAHIM, Melissa MICHELET, étudiants en Master 2 MAPI-MAJE management des jeux vidéos, Hôtellerie internationale, Management, Management de Projet

Ce projet consiste à développer une application mobile permettant de donner la possibilité aux publics de séries télévisées, ou cinéma de se procurer instantanément les vêtements portés par les acteurs. Pour mieux répondre aux attentes des clients, ceux-ci auront, grâce à cette application, la possibilité d’acquérir le produit au moment même où ils le voient à l’écran. L’application mobile sera capable de reconnaître en détails le nom et l’épisode de la série ou du film, de fournir la référence des vêtements présents dans la scène que vous êtes en train de regarder, puis de vous mener jusqu’à l’achat du produit. Dans le but de se démarquer et de proposer un business model innovant, ils proposent des produits sélectionnés et répertoriés dans un inventaire, à des prix attractifs et accessibles à tous. Les produits sélectionnés seront au départ des vêtements et s’étendront par la suite aux coiffures, bijoux, décorations et mobiliers. Dans un second temps, ils prévoient un site web où seraient référencés les vêtements présents dans les épisodes déjà diffusés.

« L’interrupteur ultime » - 2 000 €
Porteur : Mathieu DI FAZIO, étudiant en Licence d’électronique

Il s’agit d’un projet en maison intelligente et plus particulièrement sur la partie "commande". Le but de ce projet est de fusionner l’installation classique (interrupteur, thermostat, interphone ...) avec une installation domotique, le tout géré par un interrupteur intelligent. En effet, les attentes de démocratisation de la domotique n’ont pas été suivies alors qu’en 2013, ce marché reste toujours une simple niche bien que 90 % des Français se déclarent intéressés !

« Soul Wars » - 2 000 €
Porteurs : Renaud THIERRY, Alexandre LE MIEUX, étudiants en Master 2 MAPI – MAJE

Il s’agit d’un projet de création de jeu. Wave Land est un studio de création de jeux vidéos. Il produira, développera et exploitera des logiciels de jeux en étroite collaboration avec New Breed Games, Miami (U.S.A), avec une mutualisation des contacts et du marché. Les jeux seront mis en vente principalement via des magasins numériques. Le projet de jeu Soul Wars, est un jeu de combat/plate-forme sur consoles. Wave Land finalisera également le développement d’un projet étudiant du Master MAPI MAJE, Horse Madness, un jeu plateau de course de chevaux sur tablettes Android et iOS, en collaboration avec New Breed Games. Le studio prévoit de plus la prestation de service avec son partenaire.

« Pix’Million » - 1 000 €
Porteur : Maogann LE MAY : Etudiant en Master 2 MAPI (management de projets innovants en jeux vidéos)

Ce projet est un jeu marketing, téléchargeable et jouable gratuitement sur Smartphones et sur le web. Il permet de faire gagner des cadeaux quotidiennement à ses utilisateurs. Il intègre des mécanismes de gamifications, le rendant ainsi plus ludique qu’un simple jeu concours. Son gameplay permet de récolter de nombreuses informations personnelles sur ses utilisateurs. Pix’Million vend aux entreprises de l’espace publicitaire, du trafic, de la qualification base de données et des prospects. Dans Pix’Million, la publicité est intégrée au gameplay ce qui facilite l’exposition, la mémorisation et l’agrément de la part des utilisateurs.

« Education et Promotion de la santé » - 1 000 €
Porteur : Nadine DUBOURG, étudiante en Master 2 NAPPES (Nutrition, activité physique, prévention, éducation et santé)

Ce projet consiste, à titre curatif et préventif, à améliorer la santé par le biais d’actions d’éducation, de prévention et d’informations nutritionnelles : promouvoir une alimentation variée et équilibrée ainsi qu’une activité physique régulière. Aider les personnes à préserver leur capital santé. Ce projet est une démarche d’éducation et de promotion de la santé pour modifier durablement les habitudes de vie quotidienne et rendre chacun acteur de sa santé.

« matchme » - 1 000 €
Porteur : Tanguy HUGUES, étudiant en Licence Administration Economique et Sociale Projet

Il s’agit d’un réseau social dédié à la rencontre d’inconnus pratiquants les mêmes activités ou ayant les mêmes centres d’intérêts dans le même secteur géographique Pour cela, le site dispose d’un moteur de recherche de membres, de groupes communautaires et permet la création d’événements. Né d’une discussion entre amis faisant le constat d’une solitude croissante, d’un moral mis à mal par ces temps de crise, Matchme se veut combler un manque, proposer un nouveau service. Vécu comme une aventure, un véritable pari, se sentir pleinement utile tout en réussissant le pari de la monétisation d’un tel service est l’objectif de Monsieur Hugues. Les professionnels peuvent quant à eux communiquer sur le site moyennant finance.

« Les Bijoux de Margaux » - 1 000 €
Porteur : Margaux STAGNOLI, étudiante en Licence Pro Gestion des PME-PMI

Ce projet consiste à proposer des expositions-ventes de bijoux fantaisie dans les maisons de retraite et résidences-services, dans les entreprises à travers les comités d’entreprises, sur les marchés, dans les clubs de vacances/campings et toute autre manifestation. Elle souhaite proposer des ensembles coordonnés (colliers et boucles d’oreilles) de différentes couleurs et formes à des tarifs très raisonnables. Même s’il n’a rien d’innovant, de faible valeur économique, ce projet possède une véritable dimension en terme d’apport social et sociétal, ce pourquoi le jury a souhaité lui donner une chance. En quelque sorte un « Coup de cœur du jury »

Catégorie « Innovation, R&D et Technologies »

« DATA SPOT » - 8 000 €
Porteur : Hassan NASSER, Doctorant en NeuroSciences

Il s’agit d’un projet qui consiste à développer un logiciel pour analyser des données binaires (ou bien événementiels). Les domaines d’application de ce logiciel seront très larges, afin de cibler un maximum de clients, comme des entreprises qui veulent étudier le comportement de leur clients, des gouvernements qui veulent étudier l’évolution démographique ou bien des scientifiques qui souhaitent comprendre l’activité des réseaux de neurones dans le cerveau (projet de thèse actuel). Ces exemples ne sont pas exclusifs. Il compte réaliser un logiciel qui propose des solutions adaptées pour des clients qui veulent analyser le comportement de n’importe quel système dynamique. L’activité de l’entreprise consistera à fournir des logiciels adaptés aux besoins de chaque client, permettant d’améliorer leur performance. Par exemple, l’amélioration des stratégies marketing, gestion de trafic des voitures, études des réseaux sociaux, exploration des réseaux biologiques mais aussi au niveau de l’ADN.

« Biomanda : Nouvelle Génération, Séquences et Calculs » - 6 000 €
Porteur : Julien GARDES, Docteur en Bio-Informatique

Il est question ici de services d’analyses de données issues du séquençage massif, de conception et de vérification d’amorces de PCR servant à la détection de pathogènes, et de data-mining. Les algorithmes et pipelines de bioinformatiques assureront des résultats rapides et performants. Le projet est parti d’un constat simple : les biotechnologies actuelles utilisent de plus en plus de méthodologies dites de haut-débit, en particulier dans le cadre du séquençage de matériels génétiques. Avec une production exponentielle de données, les besoins en bioinformatique, pour traiter et analyser cette masse d’informations, explosent et les ressources du secteur public ne suffisent pas à répondre à cette demande.

« Archi-Advice » - 3 000 €
Porteurs : Mohammed REZGUI, Fayçal EL GUERROUJ, Karim AMZOUJ,
Doctorant en Informatique, étudiants en informatique
A l’image des comparateurs en ligne quels qu’ils soient (voyage, voiture, occasion…), cet outil devrait être capable, à partir des informations renseignées au préalable (budget, fournisseurs, services, technologies, profil projet….), d’offrir à l’utilisateur une synthèse des possibilités de mise en place d’infrastructure informatique dans le cadre d’un projet.