Parution du livre : Du Split-Screen au (...)

Rubrique : Nice Universitaire

Ouvrage sous la direction de Marcin Sobieszczanski, Maître de conférences au laboratoire Information, Milieux, Médias, Médiations (I3M) de l’Université Nice Sophia Antipolis, avec la coopération de Céline Lacroix, Ingénieur de recherche au laboratoire I3M. 

Editions : Peter Lang

Présentation :

Selon la perspective suivie dans cet ouvrage, le spectateur est actuellement en train d’acquérir de nouvelles capacités de suivi et d’absorption de l’image en mouvement. Depuis une quinzaine d’années, les créateurs de l’iconosphère avancent sur le chemin de la complexification et de la multiplication des moyens narratifs visuels. Cette démarche est préparée non seulement par des expérimentations artistiques historiques mais avant tout par l’accoutumance des populations urbanisées à l’immersion dans l’iconographie dynamique, par la prolifération des sources d’information imagée, par les pratiques interactives tels le zapping télévisuel, la consultation d’Internet, l’imagerie de la téléphonie mobile, ainsi que par la médiatisation iconique de la conduite de véhicules et d’engins. Ces nouvelles manières de consommer l’image et le son dynamisent les nouvelles créations multi-supports et feront bientôt disparaître la salle obscure à projection plate et unique ainsi que les appareils mono-écraniques. Nous proposons dans cet ouvrage une étude bilingue franco-anglaise quasi-exhaustive du phénomène, ancrée dans l’épistémologie des sciences cognitives, apportant des éclaircissements théoriques conjugués aux analyses des oeuvres récentes et anciennes, et étayée par les considérations et les témoignages d’artistes.

Sur les responsables de la publication :

Marcin Sobieszczanski a travaillé à l’Université Catholique de l’Ouest à Angers, à l’Université de Rouen, au Doctorat d’art et de pratique des arts à l’Université de Québec à Montréal et à l’Université de Sorbonne Nouvelle Paris 3. Chercheur au laboratoire I3M (Information, Milieux, Médias, Médiations), il enseigne actuellement au Département des Sciences de la Communication à l’Université de Nice Sophia-Antipolis.

Céline Masoni Lacroix, docteur en philosophie, a étudié l’esthétique avant d’effectuer un « tournant » culturel vers les sciences de l’information et de la communication. Maître de Conférences à l’Université de Nice Sophia-Antipolis, elle effectue ses recherches au sein du Laboratoire I3M. 

Plus d’infos :

Site des Edition Peter Lang : http://www.peterlang.ch/index.cfm?e...

P.-S.

L’adresse originale de cet article est http://actualite.unice.fr/spip.php?...