Ouverture d’AGORA-E à Nice

Rubrique : Santé / Social

140 boulevard de la Madeleine - Nice

Pouvoir d’achat des étudiants niçois et soutien aux plus démunis d’entre eux : l’Agora-é

Nice accueillera la première Agora-é (Agora-étudiante) de France.
- Un lieu destiné aux étudiants en difficulté. Ils y trouveront, après avoir été reçus par une assistante sociale de CROUS :
- un panier de produits de première nécessité à tarif réduit (7€ au lieu de 57€)
- des conseils et une assistance psychologique, juridique, sociale, insertion professionnelle,...

Il ne s’agit pas d’un projet d’assistanat mais de vraie réinsertion sociale et de solidarité. L’étudiant bénéficiaire devra s’engager dans un projet associatif (intégrer une association : lien social) ou professionnel ou personnel. Il sera accompagné dans sa mise en œuvre par le réseau associatif étudiant et les organismes partenaires.

Partenaires du projet : Fondation Carrefour, Fondation Auchan, CROUS de Nice, MACIF Prévention, la Mutuelle des Étudiants de Provence (MEP), la Banque Alimentaire 06,…

Ce projet est mis en œuvre pour des étudiants par des étudiants.
- Il s’agit d’un projet porté par des étudiants et qui repose sur la solidarité et l’engagement réciproque, pas d’un projet d’assistanat.
- Il est porté par la Face06 (Fédération des associations et corporations étudiantes des Alpes maritimes) qui représente près de 40 associations étudiantes niçoises. Le président actuel est Pierre Barone.
- Il est élaboré par Thomas Côte, étudiant niçois, ex-président de la Face06, vice président de l’Université de Nice en charge du rayonnement, vice-président de la première Fédération nationale étudiante de France (la FAGE) et élu au Conseil National de l’enseignement supérieur et de la recherche (CNESER).
- Cette prise en mains du projet par les étudiants eux-mêmes est un facteur essentiel de sa réussite.

Les étudiants sont un facteur de dynamisme d’une ville et ils en représentent l’avenir.
- Néanmoins leur situation est difficile et leur pouvoir d’achat diminue.
- Cette initiative, l’Agora-é, constitue une réponse à cette situation en apportant un soutien aux plus démunis d’entre eux.
- La Ville de Nice soutient depuis toujours son Université et encourage son développement (subventions dans le cadre du Contrat de plan 2000/2006 puis du Contrat de projets 2007-2013, engagements dans le cadre de l’opération Campus prometteur,…).
- Mais la Ville de Nice n’oublie pas le facteur humain : une grande université n’est rien sans une communauté étudiante dynamique et enthousiaste.
- Nice devient une grande ville étudiante à part entière (Le magazine L’Étudiant la classe 8ème, elle était 14ème début 2010) et c’est en soutenant le réseau associatif étudiant qu’on atteint ce résultat.