Championnes de France de Handball N2

Rubrique : Sport

Louisa & Jordane, niçoises et championnes.

Dans la vie, comme sur les terrains, elles sont amies. Elles viennent de conclure cette année universitaire par un nouveau titre de championnes de France Universitaire de Handball.

Elles ont acceptés de se livrer à nous pour une interview fort sympathique.

Jordane, Louisa, vous êtes les grandes championnes de ces championnats universitaires de Handball N2 à Nice. Vous avez bien acceptez de vous livrer à nous, une présentation rapide pour nos lecteurs ?

J.M : Jordane martial, 24 ans, Master 1 Management du sport. Sélectionnée en stage demi zone, zone, Pôle Espoir de Hyères, et enfin championne de France Universitaire !

L.B : Bonjour Louisa Bourezg, alias « Bishop ». Etudiante en STAPS Master 1, préparation au concours du CAPEPS. C’est mon 2ème titre de championne universitaire (2011 et 2013).

Depuis combien de temps pratiquez-vous le Handball, combien de temps vous entraînez-vous par semaine ?

J.M : Actuellement en National 3 à Grasse ; je pratique le handball depuis 15 ans. Je m’entraîne 3 fois par semaine, et le week-end match.

L.B : Handballeuse à l’ASPTT Grasse comme gardienne, je m’entraîne de la même manière que Jordane ;)

Rencontrez-vous des difficultés à combiner votre passion dans le sport et vos études ?

J.M : C’est parfois dur pendant les partiels de combiner les deux mais sinon je n’ai jamais eu de problème vis-à-vis des compétitions universitaires. Pour les entraînements, dans le cas où j’ai mes partiels, je ne m’entraîne que deux fois au lieu de trois.

Pourquoi avoir choisi cette filière universitaire ?

L.B : J’ai choisi la filière STAPS, car j’ai toujours voulu travailler avec les enfants ; mais aussi car ce sont des métiers qui sont bien payés.

Vous êtes déjà des habitués de l’équipe universitaire de Nice, racontez-nous cette dernière aventure et vos ambitions ?

J.M : Aventure juste unique, il me reste un an de cours donc en espérant taper le podium élite l’année prochaine ! Super ambiance, rien à redire, j’ai appris à connaître des joueuses juste énormes ! Et en plus de ça, grosse solidarité dans le groupe. Une aventure humaine au top !

L.B : Depuis 5 ans, je fais partie de la Jo Delerey Academy, en honneur à notre entraîneur. Je suis capitaine depuis 3 ans. Un vrai groupe s’est formé, on s’entend toutes et tous bien, et on partage beaucoup de soirées et de moments en commun. Il est toujours jouissif d’obtenir le titre national, maintenant on vise le championnat élite (niveau le plus haut) pour tenter de décrocher notre passeport pour les championnats européen l’année suivante, c’est la consécration ultime pour toutes les équipes qui participent aux championnats de France.

Une petite anecdote, ou un mot pour conclure ?

L.B : 1,2,3 Nissa ! (notre cri de guerre)

J.M : Le pain Bagnat de Moufida ? (Moufida étant le second surnom de Louisa)

Merci beaucoup les filles pour cette interview sous le signe de la bonne humeur, on ne peut que vous souhaiter d’atteindre vos objectifs la saison prochaine au niveau Elite ; mais également de réussir dans vos études.