HydroEurope 2012

Rubrique : Info Etudiants

la gestion des crues au coeur d’un projet international d’ingénierie collaborative plusieurs fois récompensé

Le projet de collaboration internationale HydroEurope revient dans son édition 2012 après avoir reçu plusieurs récompenses. Après 3 mois de travail à distance, plus de 130 étudiants de 7 grandes écoles européennes se retrouveront pendant 15 jours à Sophia Antipolis et sur les berges du Var, pour proposer des solutions d’ingénierie efficaces de gestion de ses crues.

Rendez-vous sur les berges du Var
Après 3 mois de travail en ligne, tous les participants se retrouveront pour 2 semaines de séminaire intensif, du 13 au 25 février 2012, sur le site de l’école Polytech Nice Sophia, à Sophia Antipolis. Plusieurs sorties sont prévues dans la vallée du Var et notamment le samedi 18 février, où la presse est conviée sur le terrain.

- Reportages FR3-Côte d’Azur depuis 2008
- Film de présentation d’HydroEuro

Des étudiants de toutes nationalités
Plus de 140 étudiants participent à l’édition 2012 du projet HydroEurope. Ils sont répartis en dix équipes internationales. Ces étudiants spécialisés en Génie de l’Eau sont issus des six grandes universités européennes partenaires de l’université de Nice pour ce programme : Brandenburg University of Technology à Cottbus (Allemagne)
- Budapest University of Technology and Economics (Hongrie)
- Polytechnic University of Catalonia (Espagne)
- Newcastle University (Royaume Uni)
- Ecole Polytechnique Federale de Lausanne (Suisse)
- Vrije Universiteit Brussel (Belgique)

L’encadrement est assuré par une trentaine d’experts reconnus issus de ces universités.
Ces sept universités accueillent des étudiants étrangers dans le cadre du programme Erasmus, permettant la rencontre des 37 nationalités qui seront représentées cette année à Nice.

Un projet soutenu et récompensé
En 2002, la Commission Européenne a accordé son soutien au projet pédagogique international HydroEurope dans le cadre du programme Erasmus. Ce soutien est reconduit chaque année depuis lors et se situe dans le top 3 des actions financées par la Commission Européenne. En outre, de nombreuses entreprises internationales du domaine de l’eau soutiennent ce projet tels que Suez Environnement, DHI et Halcrow (financement et mise à disposition d’outils logiciels - 100 k€ /an).

Cette collaboration internationale a valu à l’école Polytech’Nice-Sophia de recevoir plusieurs récompenses ces dernières années, dont le Grand Prix de l’international, dans le cadre des Trophées 2011 des Grandes Ecoles d’ingénieurs et le MCE Award 2011 dans la catégorie « Relations Internationales ».

- Blog du journaliste Olivier Rollot (Le Monde) : Les premiers « Oscars » de l’enseignement [...]
- Extrait vidéo des MCE Awards 2011
- Communiqué de presse "Grand Prix de l’International" de L’Etudiant

Une problématique concrète : la crue du Var de 1994
Le programme HydroEurope, initié en 2000, est un programme intensif consacré à l’ingénierie collaborative dans le domaine de la gestion de l’eau et de l’hydroinformatique. Le projet a pour sujet la gestion des crues du Var grâce à l’analyse des données de la crue et des inondations du Var en 1994, dont les conséquences furent catastrophiques. Les études menées pendant le projet HydroEurope ont pour but de modéliser la crue et de proposer des solutions d’ingénierie dans le but de limiter les dégâts engendrés par ces phénomènes exceptionnels. Ce projet donne ainsi la possibilité aux élèves d’acquérir une expérience internationale unique.

- Présentation détaillée du projet par P. Gourbesville - Directeur de Polytech’Nice

Un travail d’équipe assuré grâce aux nouvelles technologies
Ce programme, intégré à la formation d’ingénieur en Génie de l’Eau et Hydroinformatique de Polytech Nice Sophia, propose un usage intensif des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC). La communication et le travail de groupe se déroulent donc dans un environnement virtuel, ce qui facilite le partage des savoirs et des compétences et permet d’apporter des solutions toujours plus novatrices. Plusieurs logiciels parmi les plus en pointe du marché sont utilisés par les étudiants ingénieurs pour modéliser la crue et apporter des solutions d’ingénierie concrètes.

Un enjeu qui sera toujours d’actualité
Les crues du Var menacent fréquemment habitations et populations. On se souvient notamment de la crue survenue début novembre 2011, qui avait entraîné de nombreux dégâts et le déplacement de centaines de personnes dans plusieurs communes des Alpes Maritimes. Pourtant, le débit lors de la crue de 1994 était trois fois supérieur à celui de 2011. La gestion des crues et les aménagements du lit du Var constituent donc, et constitueront toujours, un enjeu important.

Un concept qui a fait des émules
« Les projets de ce type ont un véritable effet catalyseur. Ils permettent de bâtir des partenariats forts avec des établissements européens et de grands entreprises partenariats qui peuvent servir de base à d’autres types de coopération, eu Europe et dans le reste du monde »
P. Gourbesville - Directeur de Polytech Nice Sophia

Sur ce modèle ont été mis en place deux autres programmes : HydroAsia en Corée du Sud (depuis 2007), et HydroLatinAmerica au Chili (depuis 2009). Largement soutenus par des financements d’entreprises, ces programmes sont en voie d’obtenir autant de succès qu’HydroEurope. Affaire à suivre…