FLASH-MOB pour les enfants du Soudan

Rubrique : Vidéos et photos

réalisé par des étudiants de la faculté de Lettres

Quatre étudiants en première année de Licence en Langues Etrangères Appliquées et dans le cadre de leur projet tuteuré, ils ont organisés un Flash-Mob sur la place Masséna, le samedi 19 avril.


FLASH-MOB - PLACE MASSENA (NICE) - 19/04/2014... par Louis-nagy

Cet événement a été organisé en faveur des enfants victimes de la guerre au Soudan pour l’association niçoise Amis Des Enfants (A.D.E)


ADE Les Amis Des Enfants

Les Amis Des Enfants, O.N.G. crée à la demande de Soeur Emmanuelle, est née de la rencontre avec Soeur Emmanuelle et les enfants du Soudan. L’O.N.G. A.D.E. répond à l’appel d’urgence de Soeur Emmanuelle pour aider les populations du Soudan où la guerre a fait plus de 2 millions de morts. Les enfants soudanais sont parmi les plus démunis de la planete et on assiste au 1er génocide de notre siècle. L’accord de paix n’a rien changé pour les populations, inlassablement déplacées dans le désert. L’horreur est absolue. Les mères et les enfants sont victimes au premier plan : maltraités ou torturés et affamés. Ils vivent dans la plus grande misère. Les conditions sanitaires sont quasi-inexistantes malgré les efforts actuels et la mortalité des femmes et des enfants inquiétante !!!! Des enfants meurent de faim chaque jour !!!

LES OBJECTIFS DE L’O.N.G. A.D.E. :

- L’engagement d’A.D.E. au service de l’oeuvre de Soeur Emmanuelle est de récolter des fonds pour apporter une aide concrète sur le terrain afin de répondre aux besoins essentiels des populations.
- Les Amis Des Enfants travaillent en étroite collaboration avec toutes les associations crées par Soeur Emmanuelle en France et à l’étranger et SOUTIENNENT TOUS LES PROGRAMMES DE SOEUR EMMANUELLE DANS LE DOMAINE DE LA SANTE ET DE L’EDUCATION.
- La spécificité d’A.D.E. est de fonctionner uniquement en bénévolat et de pouvoir ainsi reverser la totalité des fonds aux enfants de Soeur Emmanuelle.

Programme

A.D.E. soutient le développement et le fonctionnement de programmes médicaux, de 18 centres d’urgence, un programme d’eau, des foyers pour les jeunes, des fermes pour les adolescents, un centre pour les enfants handicapés, des centres de formations professionnelles. NOURRIR LES ENFANTS

Il suffit d’1 € pour nourrir un enfant pendant une semaine avec du riz, des lentilles, du sorgho, des oignons, de l’huile, du lait, du sucre, du pain, des légumes, du sel et en acheminant de l’eau. Dans les camps des réfugiés situés dans les déserts environnants de Khartoum, 18 centres construits et équipés par nos soins sur les terrains achetés par Saint Vincent De Paul (S.V.D.P) distribuent un repas par jour, 5 ou 6 jours par semaine aux enfants entre 3 et 7 ans. Le programme mobilise un effectif de plus de 100 de personnes.

Toutes les informations sur l’association http://www.ade.asso.fr/