Faire une thèse en droit privé

Rubrique : Nice Universitaire

Séminaire organisé par la faculté de droit et sciences politiques
Mardi 23 avril de 14h à 17h30
Campus Trotabas – avenue du doyen Louis Trotabas - Nice

Le laboratoire de recherche en droit privé – CERDP – de la faculté de droit et science politique de l’Université Nice Sophia Antipolis organise un séminaire intitulé « Faire une thèse en droit privé » sous la présidence du Pr Daniel Tricot, Président de l’Association Française des Docteurs en Droit (AFDD).

- 14h00 : Discours d’ouverture par MM. Jean-Raphaël DEMARCHI, Maître de Conférences à l’Université Nice Sophia Antipolis, organisateur du colloque et le Professeur Daniel TRICOT, Président de l’AFDD
- 14h30 : « Pourquoi une thèse ? », Mme Caroline FABRE, doctorante du CERDP
- 15h00 - 15h30 : « Qu’est-ce que la recherche juridique ? », Mme Sandy RAGNOLO-RAULT, doctorante du CERDP
- 16h00 : « Le doctorant : entre thèse, laboratoire et travaux dirigés », M. Valérian FOURMY, doctorant du CERDP
- 16h30 : « L’aboutissement de la thèse et la valorisation du titre de Docteur en droit », Mme Marie-Cécile LASSERRE, doctorante du CERDP
- 17h00 : Echanges avec le public

Le doctorat, une filière d’excellence internationalement reconnue
Le titre de docteur est devenu le diplôme d’excellence de la voie académique, délivré par tous les établissements de l’enseignement supérieur, grandes écoles comprises. Il est mondialement reconnu et apprécié. En se professionnalisant, il implique un partenariat fructueux entre les écoles doctorales et les divers milieux professionnels.

Chaque année voit arriver en France 1 000 à 1 200 nouveaux docteurs en droit ou science économique. La parité semble parfaite dans ces disciplines : autant de femmes que d’hommes. En droit, science économique et gestion, près de 50 % des docteurs sont dans l’enseignement supérieur et la recherche, 6% professeurs agrégés du secondaire, 9 % cadres de la fonction publique, 12 % cadres dans les entreprises et 8 % exercent en profession libérale.

Les écoles doctorales au service des docteurs
La formation des docteurs est assurée par les écoles doctorales qui les préparent à leur poursuite de carrière. Elles apportent aux doctorants une culture pluridisciplinaire dans le cadre d’un projet scientifique cohérent.

L’université Nice Sophia Antipolis compte 6 écoles doctorales dans les domaines des sciences fondamentales et appliquées, des sciences de la vie et de la santé, des lettres, sciences humaines et sociales, du droit, sciences politiques, économiques et gestion, et des sciences du mouvement humain ; elles sont réunies en un collège des études doctorales dans un but de concertation et de coordination sur l’application des règles et procédures et sur les propositions d’orientation scientifique en matière d’études doctorales. Le CED a également pour vocation de programmer un plan de formations mutualisées à l’intention de l’ensemble des doctorants de l’Université, principalement destinées à faciliter leur insertion professionnelle après la thèse.

L’UNS compte plus de 1400 doctorants répartis dans les 6 écoles doctorales, dont 450 en droit, sciences politiques, économiques et gestion ; plus de 200 thèses sont soutenues chaque année.

Entrée libre
Plus d’informations sur : http://www.ed-despeg-unice.fr/taxon...