Etudiants souhaitant partir à l’étranger

Rubrique : Etudier à l’étranger

Études dans les pays du Conseil de l’Europe

Les étudiants français ou originaires de l’Union Européenne désireux de suivre des études supérieures dans un pays membre du Conseil de l’Europe peuvent percevoir une bourse d’enseignement supérieur sur critères sociaux dans les mêmes conditions qu’en France pour la préparation d’un diplôme national étranger. Ils doivent pour cela être inscrits dans un établissement d’enseignement supérieur officiellement reconnu par cet Etat pour suivre, à temps plein, durant une année universitaire ou deux semestres suivant les pays, des études supérieures menant à un diplôme national.

Stage individuel à l’étranger

Une aide au transport, sous forme de bourse de voyage, peut être accordée aux étudiants qui effectuent un stage individuel obligatoire hors de la métropole (stage en entreprise ou en laboratoire intégré aux études, lorsque celles-ci sont effectuées dans des établissements habilités à recevoir des boursiers). La durée doit être au minimum d’un mois.

Les recteurs d’académie attribuent ces aides, dans la limite des contingents de crédits. Les voyages collectifs ne sont pas concernés par ces dispositions.

Complément ERASMUS

Les étudiants inscrits dans des établissements d’enseignement supérieur publics sous tutelle du ministère chargé de l’enseignement supérieur, et titulaires d’une bourse ERASMUS-SOCRATES, peuvent bénéficier d’un complément à cette bourse. Ils doivent s’adresser au service des relations internationales de l’établissement d’enseignement français dans lequel ils étaient inscrits avant leur départ. Ce que vous devez savoir !

Les bourses de mobilité

Cette nouvelle aide, qui remplace à la rentrée 2008, la bourse de mobilité, est destinée à soutenir la mobilité internationale des étudiant qui souhaitent suivre une formation supérieure à l’étranger dans le cadre d’un programme d’échanges ou effectuer un stage international. Cette formation ou ce stage doit s’inscrire dans le cadre de son cursus d’études.

Elle se présente sous la forme d’une aide complémentaire à la bourse sur critères sociaux, pour les étudiants qui en sont bénéficiaires, ou d’une bourse principale pour les étudiants relevant du dispositif SESAME.

Dans les deux cas, la mensualité s’élève à 400 €.

Les bénéficiaires de cette aide, qui fait l’objet d’un contingent annuel, sont sélectionnés par l’établissement d’enseignement supérieur dont ils dépendent. A noter que, seuls, les établissement d’enseignement supérieur relevant de la procédure de contractualisation quadriennale avec le ministère chargé de l’enseignement supérieur peuvent attribuer des aides à la mobilité.

A partir de la rentrée 2008, cette aide est versée directement par le CROUS sur la base des listes de bénéficiaires communiqués par les établissements.