Etudiants européens et autorisation de (...)

Rubrique : Jobs / Stages

Une fiche pratique "service-public.fr" récemment mise à jour et disponible sur le portail apporte des précisions sur les activités professionnelles des étudiants européens. Contrairement aux autres étudiants de l’Union européenne, les personnes des pays nouvellement membres de l’Union sont soumis à des règles particulières.

www.service-public.fr

Etudiants non soumis à autorisation

Les étudiants ressortissants d’un Etat membre de l’Union européenne ou de l’Espace économique européen ainsi que les étudiants suisses sont dispensés de détenir une autorisation de travail s’ils désirent exercer une activité professionnelle durant leurs études en France.

Nouveaux pays membres et autorisation

Une condition particulière est en effet demandée pour les étudiants provenant de pays nouvellement entrés dans l’Union européenne. A l’exception des maltais et des chypriotes, les étudiants des nouveaux Etats membres (Estonie, Hongrie, Lettonie, Lituanie, Pologne, République tchèque, Slovaquie, Slovénie) doivent obtenir une autorisation provisoire de travail (APT). Cette autorisation doit être demandée à la direction départementale du travail, de l’emploi et de la formation professionnelle (DDTEFP) de leur domicile.