CONCOURS 2014 de recrutement des Enseignants

Rubrique : Dates des concours et admissions

Les inscriptions sont ouvertes du 15 janvier à 12h au 21 février 2013 à 17h

Les inscriptions à la session de concours 2014 de recrutement des enseignants des premier et second degrés (hors agrégation) s’ouvrent le 15 janvier, à 12 heures. Plus de 20 000 postes sont offerts aux concours externes et au troisième concours (environ 9 000 pour le premier degré et 11 000 pour le second degré). Ces concours 2014 s’adressent principalement aux étudiants inscrits en master 1. Les étudiants inscrits en master 2 pourront également s’y présenter, y compris ceux déjà inscrits aux concours 2013 actuellement engagés.

Ainsi, conformément à l’engagement présidentiel, 60 000 postes seront créés sur la durée du quinquennat, dont le détail est exposé dans le projet de loi pour la refondation de l’École. Cela se traduira, compte tenu des départs à la retraite, par plus de 140 000 recrutements. Pour les deux prochaines années, les volumes de recrutement prévus aux concours 2013 et 2014 permettront le remplacement de l’ensemble des départs à la retraite et la reconstitution d’une véritable formation des enseignants exigeante et de haut niveau.

LE CALENDRIER DE LA SESSION
- Les inscriptions seront ouvertes du 15 janvier à 12h au 21 février 2013 à 17h, via la rubrique dédiée au recrutement sur le site education.gouv.fr/recrutement.
- Les épreuves écrites d’admissibilité se dérouleront en juin 2013.
- Les candidats admissibles à l’issue des épreuves écrites de juin 2013 se verront proposer un contrat leur permettant d’acquérir, de septembre 2013 à juin 2014, une première expérience professionnelle correspondant à un tiers-temps de service rémunéré à hauteur d’un mi-temps.
- Les épreuves orales d’admission se dérouleront en juin 2014.

UNE NOUVELLE FORMATION PROFESSIONNALISANTE ET RÉMUNÉRÉE

Le projet de loi pour la refondation de l’École définit les objectifs et les modalités de cette nouvelle formation initiale. Celle-ci se déroulera à la fois au sein de l’université, dans les écoles supérieures du professorat de l’éducation (ESPE), qui ouvriront leur portes en septembre 2013, et sur le terrain, dans le cadre de stages au contact des élèves. Les étudiants se destinant au métier d’enseignant bénéficieront ainsi d’une formation professionnalisante et rémunérée permettant d’entrer dans le métier de manière progressive et accompagnée.

Principalement chargées de former les candidats aux concours de l’enseignement, les ESPE délivreront des masters « Métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation » (MEEF), à l’issue de deux années d’études post-licence. Elles participeront également à la formation des étudiants de licence bénéficiant d’un emploi d’avenir professeur.

LES EMPLOIS D’AVENIR PROFESSEUR (EAP) :

40 RECRUTEMENTS DÈS JANVIER 2013 DANS L’ACADEMIE DE NICE
Afin d’aider les étudiants les plus modestes à financer les études conduisant au métier d’enseignant, le ministère de l’éducation nationale a mis en place un dispositif d’aide et de promotion sociale : les emplois d’avenir professeur (EAP).
Destinés aux étudiants boursiers à partir de la deuxième année de licence, les emplois d’avenir professeur concerneront 18 000 jeunes ayant pour ambition de devenir enseignant, dont 4 000 seront recrutés dès janvier 2013, dont 40 dans l’académie de Nice. En permettant à ces jeunes de poursuivre leurs études, tout en bénéficiant d’un revenu stable – contrepartie de leur travail à temps partiel dans un établissement scolaire –, les EAP contribuent à renforcer l’attractivité du métier.

LANCEMENT D’UN ESPACE DE DIALOGUE ENTRE ÉTUDIANTS CANDIDATS ET ENSEIGNANTS DES PREMIER ET SECOND DEGRÉS

À compter du 15 janvier, date d’ouverture des inscriptions aux concours, le ministère de l’éducation nationale lance un « espace de dialogue » sur la page de son site dédiée au recrutement (education.gouv.fr/recrutement).

Des enseignants des premier et second degrés et des personnels d’éducation, parmi lesquels des enseignants de l’académie de Nice, répondront aux questions posées par les candidats sur les concours, les formations qui y conduisent et l’exercice du métier d’enseignant.