Carnaval de Nice « Roi des 5 continents (...)

Rubrique : ARCHIVES

du 15 février au 6 mars 2013

Nice fêtera les 140 ans de son Carnaval dans l’ère moderne c’està- dire dans sa forme actuelle qui a vu apparaître, en 1873, les corsi, les tribunes, en résumé, devenir un véritable spectacle. Ainsi, le « Roi des 5 continents » règnera sur la 129e édition* du Carnaval de Nice, plus importante manifestation de la Côte d’Azur en hiver. Le Carnaval « Roi des 5 Continents », est fidèle à sa vocation d’universalité. Un voyage qui traversera le temps comme l’espace et ouvre toutes les perspectives à l’imagination…

L’invité d’honneur : la Francophonie
Sa majesté accueillera un invité d’honneur : la Francophonie En effet, les XIIIe Jeux de la Francophonie se déroulant sur ses terres en 2013, il était légitime de lui réserver ce titre. En septembre prochain, plus de 75 pays se réuniront, à Nice, pour célébrer les arts et le sport.

*********************************************

Les Evènements sportifs et caritatifs
Autre grande nouveauté : le Rock ‘n’ Roll 10 miles du Carnaval ! Cet évènement, se déroulant dans le cadre mythique de la Baie des Anges, va allier course, musique et action caritative.
Organisée par le Rock ‘n’ Roll Marathon Series, plus grand programme mondial de courses à pied qui drainent, chaque année plus de 500.000 participants dans 30 villes américaines et européennes.
Il sera suivi du « Bain du Carnaval » à vocation caritative lui aussi qui réunit les volontaires en maillot ou déguisés.

*********************************************

Le Carnaval de Nice
Le Carnaval s’articule autour de deux manifestations distinctes : le Corso carnavalesque -de jour ou de nuit- et la Bataille de fleurs.
Sur la place Masséna, 18 chars allégoriques ou burlesques défileront accompagnés d’éléments d’animation, des arts de rue et groupes musicaux internationaux. Ces corsi carnavalesques prendront des allures de voyages initiatiques… Un tour du monde en 90 minutes !
Face à la mer, la grâce et l’élégance des batailles de fleurs rappelleront le pouvoir des fleurs et mettront en valeur le patrimoine floral de la région. Un autre volet du Carnaval plus poétique qui est indissociable de l’autre plus ironique.

Vendredi soir, Sa Majesté Carnaval arrive sur la place Masséna pour prendre les clés de la ville annonçant le règne de l’éphémère ; alors, toutes les folies sont permises, l’originalité et l’exubérance sont de rigueur.
Le corso se compose, cette année, de 18 chars conçus selon le thème, d’environ 50 “grosses têtes” en carton-pâte et plus d’une centaine d’éléments d’animation, véritables satellites des chars. Il devient un défilé bigarré aux couleurs éclatantes auquel se mêlent arts de rue et groupes musicaux venus du monde entier. Le soir, tous les chars sont éclairés, les corsi illuminent alors le coeur de Nice.
Au dernier soir, selon la tradition, Sa Majesté Carnaval défile uniquement avec sa Reine, avant d’être brûlée sur un bûcher en mer ou parfois sur la grève. La colline du Château s’embrase et comme en écho, un feu d’artifice sonorisé est alors tiré sur la Baie des Anges.
La création d’un personnage en “carton-pâte” est une tradition ancestrale : dans un moule, les couches de papier sont successivement collées les unes sur les autres. Ensuite, les peintres donnent la véritable signature à cet art niçois nuancé. Aujourd’hui, seul, le recouvrement offre l’illusion du “carton-pâte”. Chaque Carnaval est une production originale. Être carnavalier n’est pas un métier, mais une passion, une vocation. Le vaste atelier dans lequel oeuvrent ces artisans, nommé la “Maison du Carnaval”, se transforme en un lieu magique pour quelques mois. Ce travail est le fruit d’une collaboration avec un coordinateur artistique issu du cinéma et de la publicité. Si les procédés, les techniques et les matériaux nouveaux ont permis la mécanisation et la modernisation des sujets, les fondements de la fabrication des chars et des “grosses têtes” sont les mêmes qu’à l’origine.
Exigence artistique toujours plus grande, les carnavaliers s’adjoignent les compétences de sculpteurs afin de parfaire la qualité et la beauté des chars.

*********************************************

Bataille de Fleurs
Cette manifestation représente un spectacle unique au monde et compte parmi les fêtes les plus renommées de la Côte d’Azur. Nice exporte dans le monde entier ce savoir-faire de l’élégance, de la beauté et du charme des Batailles de fleurs.
Ces batailles sont à l’unisson des chars de carnaval, un cortège de mises en scène végétales sur le même thème. Leur réalisation représente un méticuleux et long travail, pourtant effectué dans un délai fort court par les maîtres de l’art du piquage que sont les fleuristes.
Les costumes naissent dans un atelier de création qui leur est entièrement dévolu. Ce sont des modèles uniques conçus comme pour le théâtre.

L’élection de la Reine
Chaque année, l’élection de la Reine du Carnaval de Nice se déroule en ligne, sur le site officiel http://www.nicecarnaval.com/
En 2012, plus de 23.530 internautes de 57pays ont voté.
Au mois de janvier, les internautes du monde entier pourront voter pour leur candidate préférée parmi les neuf jeunes femmes sélectionnées.
Un profil de chacune d’entre elles permettra aux visiteurs du site officiel du carnaval de les découvrir dans toute leur splendeur. Il contiendra un clip filmé dans un lieu emblématique de la ville et quelques informations complémentaires sur leurs passions et leur personnalité.
Les résultats seront annoncés en prélude à la manifestation lors de la présentation de la reine et de ses deux dauphines.
Des votants, tirés au sort, gagneront des prix pour leur participation.

*********************************************

PROGRAMME

- Vendredi 15 février 20 h 30 Arrivée du Roi et de la Reine Spectacle d’ouverture (gratuit)
- Samedi 16 février 14 h 30 Bataille de Fleurs 21 h Corso carnavalesque Illuminé
- Dimanche 17 février 8 h 30 Course du Carnaval « Rock ‘n’ Roll 10 miles » 12 h Bain du Carnaval caritatif
- Mardi 19 février 14 h 30 Corso Carnavalesque
- Mercredi 20 février 14 h 30 Bataille de Fleurs
- Samedi 23 février 14 h 30 Bataille de Fleurs 21 h Corso carnavalesque Illuminé
- Dimanche 24 février 14 h 30 Corso Carnavalesque
- Mardi 26 février 14 h 30 Corso Carnavalesque
- Mercredi 27 février 14 h 30 Bataille de Fleurs
- Samedi 2 mars 14 h 30 Bataille de Fleurs 21 h Corso Illuminé
- Dimanche 3 mars 14 h 30 Corso Carnavalesque
- Mardi 5 mars 21 h Corso carnavalesque Illuminé
- Mercredi 6 mars 14 h 30 Bataille de Fleurs 21 h Festivités de clôture Incinération du Roi et feu d’artifice (gratuit)

Durée des défilés : environ 1 h 30 Sous réserve de modifications.

*********************************************

Tarifs

- Corso Carnavalesque
20 € en tribune (place assise numérotée)
10 € en promenoir
- Corso Illuminé 25 € en tribune (place assise numérotée)
10 € en promenoir
- Bataille de Fleurs
25 € en tribune (place assise numérotée)
10 € en promenoir
Forfaits 2 manifestations en tribune
(hors samedi) 35 € (B.Fleurs + Corso Carnavalesque ou Corso Illuminé en place assise numérotée)

- Tarifs enfants
0 à 5 ans : Gratuit
(accès en tribune sur les genoux des parents - 1 enfant / adulte)
6 à 12 ans : 10 € en tribune,
5 € en promenoir

- Tarifs Handicapés
(titulaire d’une carte d’invalidité (80%) et son accompagnant)
10 € en tribune ou enceintes réservées

Les corsi ont lieu Place Masséna : écran géant, décors, animations (entrée ou tribunes payantes), zone gratuite (places debout) autour du jardin Albert 1er. Les batailles de fleurs ont lieu Quai des Etats-Unis - Promenade des Anglais

*********************************************

Renseignements & Informations grand public :
0892 707 407 (0,34 €/mn) / info@otcnice.com
Le site officiel du Carnaval http://www.nicecarnaval.com/
Le site officiel de l’office de Tourisme http://www.nicetourisme.com/