Atelier du CEPHEN « La notion de pulsion chez (...)

Rubrique : Info Etudiants

Mercredi 14 mars 2012, 18h 20h Salle H208, campus Carlone

Troisième séance de l’atelier du second semestre du Centres d’Études Phénoménologiques de Nice (CEPHEN) :

« La notion de pulsion chez Marc Richir »

C’est dans Phénoménologie et Institution symbolique, paru en 1988 que la conception richirienne de la pulsion apparaît avec le plus de clarté. Le philosophe distingue alors la pulsion, qu’il repense avec Freud et partiellement contre lui, d’une poussée qui n’est pas encore pulsion. La pulsion au sens strict chez Marc Richir, nait de l’échec d’un processus de phénoménalisation. Or, la pulsion ainsi conçue présente de remarquables points de convergence avec une conception psychanalytique : celle de Jean Laplanche. Le philosophe et le psychanalyste - dont on connait pourtant les résistance à la phénoménologie - défendent une conception traumatique de l’origine de la pulsion qui est en même temps une conception traumatique de l’origine du moi.

Joelle Mesnil Psychologue Docteur en philosophie

P.-S.

L’adresse originale de cet article est http://actualite.unice.fr/spip.php?...