Simplification de l’ESR : Thierry Mandon (...)

Rubrique : Info Etudiants

Thierry Mandon, secrétaire d’État en charge de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, a annoncé jeudi 28 avril les 50 premières mesures de simplification pour l’enseignement supérieur et la recherche qui visent à alléger les contraintes et faciliter la vie de ceux qui y travaillent et y étudient.

Ce travail a été lancé il y a 6 mois sur la base du rapport de l’IGAENR et des réflexions de quatre groupes de travail thématiques et a été finalisé par une consultation publique qui a rassemblé plus de 200 contributions. Ce sont donc 50 premières mesures qui ont été publiées ce 28 avril par le secrétaire d’Etat à l’Enseignement Supérieur et à la Recherche. Chacune d’entre elle s’accompagnera d’un calendrier précis et validé de mise en oeuvre. Un bilan sera effectué dans les 6 mois.

4 axes de simplification :
- J’étudie plus facilement
- Ma carrière facilitée
- Plus de temps pour mes recherches
- Je gère un établissement plus agile


10 mesures phares :

- Des possibilités d’enseignement plus souples pour les doctorants contractuels (mesure 18)
- Stages étudiants : une organisation plus fluide (mesure 2)
- Projets ANR : moins de temps consacré au suivi administratif et financier (mesure 26)
- Une offre de formation plus facilement évaluée et accréditée (mesure 40)
- Simplification de la gestion de la propriété intellectuelle (mesure 27)
- Une identité numérique pour les étudiants (mesure 4)
- Un accès facilité au statut d’étudiant-entrepreneur (mesure 3)
- Dématérialisation du recrutement et de la gestion de carrière des enseignants-chercheurs (mesure 17)
- Appels à projets ANR : allègement du dossier scientifique (mesure 25)
- Un accès aux bourses facilité et dématérialisé (mesure 1)

Lire l’ensemble du rapport


Auteur : etudiants