Semaine d’information sur la Santé Mentale

Rubrique : Santé / Social

Thème : « Être adolescent aujourd’hui »

La Ville de Nice organise un ciné-débat le 20 mars 2015 - 20h

& une conférence sur les addictions aux écrans et réseaux sociaux avec le Docteur CHERIKH du CAHUN - Centre d’Addictologie Hospitato-Universitaire de Nice.
Le 21 mars 2015 - Nice


Vendredi 20 mars à 20h au Cinéma Mercury, 16 place Garibaldi :

Projection du film "Bande de Filles" (film francais de 2014 réalisé par Céline SCIAMMA)
suivi d’un débat animé par le Centre Hospitalier Sainte-Marie


La Ville de Nice organise une conférence sur les addictions aux écrans et réseaux sociaux avec le Centre d’Addictologie Hospitato-Universitaire de Nice.

Samedi 21 mars à 14h au Mamac, Promenade des Arts : Conférence tout public
- 14h00-14h15 : Introduction
- 14h15-15h15 : Conférence du Dr Faredj Cherikh - Psychiatre des hôpitaux - Service de Psychiatrie de liaison et Addictologie - CAHUN (Centre d’ Addictologie Hospitato Universitaire de Nice) - CHU de Nice
-  à partir de 15h15 : Questions de la salle


En savoir plus : http://www.semaine-sante-mentale.fr/


Selon l’Organisation mondiale de la santé, en 2014 chez les 10-19 ans dans le monde, la dépression est la première cause de maladie et le suicide la 3e cause de décès. En France, dans une société en mutation rapide, la santé mentale des jeunes est depuis peu considérée comme une priorité de santé publique. Selon les dernières études, environ 25 % des jeunes de 15 à 25 ans présentent des troubles psychiques.

La jeunesse apparaît souvent comme une période enviable : l’avenir est devant soi, tout semble possible. Mais c’est aussi le temps des changements, des doutes  : s’adapter à un nouveau corps, choisir une orientation professionnelle dans une société en crise, construire son identité propre, découvrir sa sexualité, tenter de nouvelles expériences, développer des relations amicales et affectives en dehors du cadre familial, prendre son autonomie et choisir son projet de vie... A l’adolescence on veut être libre, mais on a également besoin de soutien, d’écoute, de protection et parfois de soins.

Si pour la plupart des jeunes cette période se passe bien, pour d’autres elle est synonyme de mal être, d’angoisse, de questionnements, de vulnérabilité ou d’une souffran ce morale parfois intense.

Comment savoir si les hauts et les bas sont des étapes normales de l’adolescence ou révèlent des troubles psychiques émergents ? Comment repérer les signes d’alerte : décrochage scolaire, isolement, prises de risques, addictions de tous ordres, actes agressifs, auto-destructeurs ou accidents répétés.

Citoyens de tous les âges, professionnels de santé, du social, de l’éducation, élus, journalistes... chacun peut aider à comprendre les troubles psychiques à l’adolescence et promouvoir la santé mentale des jeunes.


Auteur : etudiants