« Nicolis di Robilant et les architectes de la (...)

Rubrique : Info Etudiants

le Samedi 20 octobre 2018 à 15h - Maison des associations, place Garibaldi - Nice

Entrée libre

Conférence présentée par Roberto Caterino, historien de l’art, dans le cadre du cycle « Nice - Turin. Mémoires d’hommes et de pierres » organisé, de septembre à décembre 2018, par le service du patrimoine historique de la ville de Nice.


Présentation de la conférence

Nicolis di Robilant et les architectes de la cour à Nice, au XVIIIe siècle : leurs projets pour la ville à la Bibliothèque Royale de Turin Les collections de manuscrits et dessins aux archives et bibliothèques de Turin conservent plusieurs traces des grands ouvrages conçus par l’administration piémontaise pour Nice et son Comté au XVIIIe siècle, en mobilisant un corps entier d’ingénieurs et architectes au service du bureau central de l’Azienda générale des bâtiments civils et des fortifications : parmi ceux-ci, Borra, Michaud, De Vincenti, Nicolis di Robilant, Bonvicini sont les noms majeurs. Ils ont réalisé des tracés de rues, dessiné des ponts, construit un port et un arsenal, contenu la fougue saisonnière du Paillon, implanté un nouveau quartier et élevé des édifices civils pour l’embellissement de la ville au cours de la seconde moitié du XVIIIe. Un atlas conservé à la Bibliothèque Royale de Turin, renfermant une centaine de cartes et plans originaux, documente leur activité : en feuilletant ses planches, on y reconnaîtra certains des lieux les plus caractéristiques de Nice et on pourra redécouvrir le professionnalisme de ces hommes auxquels l’image moderne de la ville doit beaucoup : Place Vittoria (aujourd’hui Garibaldi), aboutissement de la Route royale, la chapelle du Saint-Sépulcre, le port Lympia, la darse de Villefranche.


Biographie

Roberto Caterino est historien de l’art et docteur en histoire de l’architecture, spécialisé dans l’époque moderne. Auteur d’un ouvrage sur l’ancien Oratoire de France (L’Oratorio di Francia e l’architettura, Sagep, Genova 2017), il a participé à l’exposition Guarini, Juvarra e Antonelli. Segni e simboli per Torino (2008) et travaillé à la cartographie régionale des devants d’autel en scagliola produits en Piémont aux XVIIe-XVIIIe siècles. Boursier à la Fondazione per l’Arte e la Cultura (Compagnia di San Paolo, Turin) en 2014, il a réalisé un travail sur les résidences royales de l’architecte Filippo Juvarra (1678-1736) et a été associé de recherche à l’Université Ca’ Foscari de Venise en 2017-2018. Actuellement, il collabore avec le Département d’Architecture et Design de l’École polytechnique de Turin.


Auteur : etudiants