Musique Baroque

Rubrique : Sortir

Le mardi 27 septembre 2016 - 20h - Conservatoire à Rayonnement Régional

Ensemble baroque de Nice / direction Gilbert Bezzina


Direction, Gilbert Bezzina Julie Robard-Gendre, mezzo-soprano
Gilbert Bezzina, violon & direction
Marc Bussa, Jaroslaw Adamus, Laura Corolla, Marie-Agnès Le Tellier, violons
Myriam Cambreling, alto
Daniele Bovo, violoncelle
Roberto Massetti, contrebasse
Vera Elliott, clavecin


Programme :

Vivaldi : Airs d’opéras

Sinfonia, extrait de L’incoronazione di Dario

Sentiro fra ramo e ramo, extrait de L’incoronazione di Dario

Più non vuo mirar quel volto, extrait de Dorilla in tempe

Vorrei dirti il mio dolore, extrait de Rosmira fedele

Gelido in ogni vena, extrait d’Il Farnace

Sovente il sole, extrait d’Andromeda liberata

Concerto pour violon en sol mineur, op. IV n°6, extrait de La Stravaganza

Armatae facae et anguibus, extrait de Juditha triumphans

Alma oppressa, extrait de La Fida Ninfa


L’Ensemble Baroque de Nice est composé d’un noyau d’une douzaine de musiciens jouant tous sur instruments anciens. Il s’est rapidement imposé, depuis sa création en 1982, comme l’une des principales formations françaises spécialisées dans la musique baroque. Sous la direction de Gilbert Bezzina, précurseur du renouveau du violon baroque, l’Ensemble fait preuve d’une volonté de restituer une musicalité fondée sur la connaissance approfondie des traités d’interprétation des XVIIe et XVIIIe siècles. Cette volonté s’est accompagnée d’un travail de recherche et de redécouverte des chefs-d’œuvre baroques oubliés ou méconnus. Très attaché au répertoire lyrique baroque, l’Ensemble Baroque de Nice est à l’origine de la création mondiale d’opéras et d’œuvres lyriques : Dorilla in Tempe, L’Incoronazione di Dario, Rosmira fedele de Vivaldi, Il Telemaco d’Alessandro Scarlatti ou son oratorio La Giuditta. Cette œuvre a donné lieu à un enregistrement discographique et à une tournée dans des festivals aussi prestigieux que Musique à la Chabotterie, les Heures musicales de l’abbaye de Lessay ou le festival de La Chaise-Dieu. En juin 2012, Il Tigrane d’Alessandro Scarlatti, reconstitué à l’Opéra de Nice dans une mise en scène de Gilbert Blin, a été lui aussi chaleureusement accueilli par le public et la presse spécialisée. L’invitation de solistes de renommée internationale et la collaboration avec différents ensembles vocaux permettent également à l’Ensemble Baroque de Nice d’aborder la totalité du répertoire, de la musique de chambre aux œuvres vocales, profanes ou sacrées. Les vingt enregistrements discographiques, pour la plupart inédits, réalisés par l’Ensemble depuis sa création, ont toujours été largement salués par la presse (Diapason d’Or, 5 Diapason, 4f Télérama, 10 Répertoire, Grand prix de l’Académie du Disque). Soutenu depuis sa création et conventionné par le Département des Alpes-Maritimes, l’Ensemble est également subventionné par la Ville de Nice et la Région Provence Alpes Côte d’Azur.


Payant – Tarif unique 15€

Réservation et billetterie au Conservatoire de Nice : 04 97 13 50 00

Conservatoire à Rayonnement Régional
127, avenue de Brancolar
06364 Nice Cedex 4
Tél : 04 97 13 50 00


Auteur : etudiants