"MOÏSE"

Rubrique : Sortir

Opéra en 4 actes de Gioachino Rossini

- pour la première fois à Nice -

Vendredi 18 Novembre 20h30 - Eglise Saint Pierre d’Arène - Nice

par la Compagnie Lyrique Madame Croche
avec l’Orchestre Régional de Cannes Provence Alpes Côte d’Azur

- Entrée libre -

Production Compagnie Lyrique Madame Croche


« Moïse » ou « Le Passage de la mer Rouge » est un opéra en 4 actes, créé le 26 mars 1827 à l’Opéra de Paris. Il s’agit de la version remaniée de « Mosè in Egitto », que Rossini avait présentée, en 1818, à Naples.

Rarement donné depuis, cet « immense poème musical » - selon l’éloge de l’oeuvre faite par l’écrivain Honoré de Balzac - retrace l’épopée mythique du prophète.
-  D’après une idée originale de l’Abbé Gil Florini, avec le Service Diocésain de la Culture et l’Institut Méditerranéen de Culture Religieuse
-  Le 18 Novembre à 20h30, pour la première fois à Nice :

Moïse sera donné en l’église Saint Pierre d’Arène, dans les conditions nécessitées par cette oeuvre majeure du compositeur italien : scène montée spécialement, décors, costumes, mise en scène, éclairages
-  Des solistes renommés : Till Fechner, Richard Rittelman, Jérémy Duffau, Cécilia Porte, Aude Fabre, Jessy Delsarte, Frédéric Diquero, Sébastien Bertrand, Guillaume Satta
-  40 choristes de la Compagnie Lyrique Madame Croche
-  L’Orchestre Régional de Cannes Provence Alpes Côte d’Azur dirigé par Wolfgang Doerner, chef invité
-  Mise en scène : Aude Fabre, fondatrice et Directrice Artistique de la Compagnie Lyrique Madame Croche

Résumé :
Pharaon a promis aux Hébreux de les libérer, mais il revient sur sa promesse selon le souhait de son fils, Aménophis, qui aime et est aimé d’Anaï, la fille de Marie, soeur de Moïse. Les deux jeunes gens sont déchirés par la perspective d’une inévitable séparation d’autant plus que Pharaon veut marier son fils à une princesse assyrienne. Moïse exige la libération de son peuple en refusant de se prosterner devant Isis. Anaï finit par renoncer à son amour et choisit de suivre son peuple qui échappe à la poursuite des Egyptiens engloutis par les flots de la Mer Rouge.


Eglise Saint Pierre d’Arène
62 rue de France
Nice


Auteur : etudiants