Les jeudis littéraires : Grégoire DELACOURT

Rubrique : Sortir

Rencontre autour de son livre Danser au bord de l’abîme paru aux éditions JC Lattès.

Jeudi 2 mars 2017 - 18h - BMVR

Un jeudi par mois, dans une ambiance de salon littéraire, l’écrivain Aurélie de Gubernatis, organise et anime « les Jeudis littéraires » afin d’offrir un moment de partage entre le public, les écrivains et leur œuvre. Des écrivains prestigieux sont déjà venus présenter leur dernier ouvrage, tels qu’Irène Frain, David Foenkinos, Eric Giacometti, Gonzague Saint Bris et Frédéric Beigbeder.


Le livre.

Sur un coup de tête, Emma, la quarantaine bourgeoise, quitte mari et enfants pour s’enfuir avec un homme croisé dans une brasserie. Que risque-t-on quand on risque tout ?

« Je crois que l’on trébuche amoureux à cause d’une part de vide en soi. Un espace imperceptible. Une faim jamais comblée.

C’est l’apparition fortuite, parfois charmante, parfois brutale, d’une promesse de satiété qui réveille la béance, qui éclaire nos manques et remet en cause les choses considérées comme acquises et immuables – mariage, fidélité, maternités -, cette apparition inattendue, presque mystique, qui nous révèle aussitôt à nous-mêmes, nous effraie tout autant, nous fait pousser les ailes pour le vide, qui attise notre appétit, notre urgence à vivre, parce que si nous supposions que rien ne dure jamais, nous en avons soudain la certitude, tout comme celle qu’il n’est aucun souvenir que nous emporterons, aucune caresse, aucun goût de peau, aucune saveur du sang, aucun sourire, aucun mot cru, aucune indécence, aucun avilissement : nous découvrons brusquement que le présent est la seule éternité possible » Grégoire Delacourt signe ici un roman virtuose traversé par des thèmes universels : l’amour, la toute-puissance du désir et la fragilité de nos existences.

Grégoire DELACOURT, est l’auteur de six romans, tous publiés chez JC Lattès. En 2011, il publie son premier roman avec L’Ecrivain de la famille puis, en 2012, son premier bestseller avec La Liste de mes envies traduit dans 35 pays.

Suivent ensuite La Première chose qu’on regarde en 2013, puis On ne voyait que le bonheur en 2014 et Les quatre saisons de l’été en 2015.


Aurélie de Gubernatis

Aurélie de Gubernatis est née à Lille. Son enfance est bercée par les aventures des héros du Grand Nord américain qui lui transmettent l’amour des contrées sauvages et l’esprit de liberté. Mais son besoin d’autonomie l’emporte sur ses rêves d’aventure et après des études de droit, elle obtient le Diplôme Supérieur du Notariat à 24 ans et exerce dans le Var durant treize ans. Pensant sa carrière toute tracée, c’est à cette période qu’elle fait la connaissance d’un client qui bouleverse sa vie. A l’article de la mort, l’homme lui confie un carnet de voyage renfermant ses recherches entreprises pour retrouver de mythiques crânes de cristal. Aurélie Hustin de Gubernatis accepte de poursuivre ses recherches, sans y attacher une véritable importance. Les années passent et la promesse semble oubliée. Puis un jour, l’idée d’écrire un livre sur cette histoire s’impose. Son premier roman, « Le gardien du crâne de cristal » est publié aux éditions Alphée en 2009. L’accueil du public la conforte dans l’idée de se consacrer entièrement à l’écriture. Elle cesse ses activités de notaire en 2010 et publie son deuxième roman en 2011 chez Plon, « 2012 – Les gardiens du temps ». Son actualité littéraire s’est enrichie d’un nouveau roman en avril 2014 avec « L’Impasse » aux éditions Héloise d’Ormesson


INFOS PRATIQUES

Entrée libre dans la limite des places disponibles.

Bibliothèque Louis Nucéra - 2, place Yves Klein – Nice - Tél : 04 97 13 48 90 - www.bmvr.nice.fr


Auteur : etudiants