Les Jeudis littéraires - Sylvain Heraud

Rubrique : Info Etudiants

Jeudi 7 décembre 2017 à 18h - Bibliothèque Louis Nucéra à Nice, Sylvain Heraud présente son livre "Les demeures invisibles" paru aux éditions Isaura

Un jeudi par mois, dans une ambiance de salon littéraire, l’écrivain Aurélie de Gubernatis, organise et anime les Jeudis littéraires afin d’offrir un moment de partage entre le public, les écrivains et leur œuvre. David Foenkinos, Eric Giacometti, Gonzague Saint Bris, Frédéric Beigbeder, Delphine de Vigan, Daniel Pennac, Laurent Gaudé, Frédéric d’Onaglia ; Didier van Cauwelaert, Laurent Seksik, Bernard Deloupy… des écrivains prestigieux sont déjà venus présenter leur actualité.

Sylvain Heraud est né à Cannes en 1985. Il est ingénieur de recherche en informatique. Il développe un intérêt croissant pour la photographie depuis plus de six ans.

Le patrimoine architectural va particulièrement attirer son attention. Le désir de découvrir ce que renferment ces bâtiments et l’envie de comprendre leur histoire aiguisent sa curiosité. L’objectif du photographe va alors être de révéler ces lieux marqués par l’influence culturelle, industrielle ou politique propre à chaque région.

Il a reçu de nombreux prix et distinctions dont celle de l’IPA (International Photography Awards), Book 1st place Photographer of the Year, 2016.


Le Livre : Les demeures invisibles. Ce voyage photographique s’appuie sur le livre Les Villes invisibles d’Italo Calvino : l’ouvrage de Sylvain Heraud s’articule en sept séries qui illustrent sept villes imaginées par l’écrivain italien. Les photographies présentent les caractéristiques des villes imaginaires choisies et invitent le lecteur à se les représenter. Ce recueil photographique se nomme donc Les Demeures invisibles, en parallèle au livre Les Villes invisibles.

Les photographies de ce livre ont été prises dans divers lieux construits et investis par l’Homme. Ce travail de six années a permis de couvrir différentes régions du monde et de ramener des clichés caractéristiques de l’architecture de ces sociétés et révélateurs d’une vie passée.

Si les photos de Sylvain invitent au voyage, elles ne pourraient exister sans un important travail de recherche afin de répertorier ces demeures invisibles. Son style photographique renforce l’imaginaire et permet de mettre en relation la photographie et la littérature.


Aurélie de Gubernatis

Aurélie de Gubernatis a décidé de se consacrer à l’écriture après avoir exercé comme notaire dans le Var pendant treize ans. Son premier roman, Le gardien du crâne de cristal a été publié aux éditions Alphée en 2009. Lui ont succédé 2012 – Les gardiens du temps en 2011 chez Plon puis L’Impasse paru en 2014 aux éditions Héloïse d’Ormesson. Elle anime Les Jeudis Littéraires depuis janvier 2014.


Bibliothèque Louis Nucéra
2 place Yves Klein <
br> www.bmvr.nice.fr Entrée libre, sous réserve de place disponible


Auteur : etudiants