Les Jeudis littéraires - "Je me suis tue"

Rubrique : Sortir

Aurélie de Gubernatis reçoit Mathieu Menegaux pour son livre

Jeudi 18 février 2016 à 18 heures - Bibliothèque Louis Nucéra - Nice

En présence de Jean-Luc Gag, Conseiller municipal délégué au Patrimoine, à la Littérature, à la Lutte contre l’illettrisme, au Théâtre et à la Langue niçoise.

Entrée libre
dans la limite des places disponibles


Un jeudi par mois, dans une ambiance de salon littéraire, l’écrivain Aurélie de Gubernatis, organise et anime « les Jeudis littéraires » afin d’offrir un moment de partage entre le public, les écrivains et leur œuvre. Des écrivains prestigieux sont déjà venus présenter leur dernier ouvrage, tels qu’Irène Frain, David Foenkinos, Eric Giacometti, Gonzague Saint Bris, Didier Van Cauwelaert, Frédéric Beigbeder…


Pour ouvrir l’année 2016, Mathieu Menegaux est invité à présenter son premier roman « Je me suis tue » paru chez Grasset en avril 2015. Ce roman au suspens digne d’un polar traite de l’importance exacerbée du regard des autres et des conséquences du narcissisme encouragé par notre société.

Du fond de sa cellule de la maison d’arrêt des femmes à Fresnes, Claire nous livre l’enchaînement des faits qui l’ont conduite en prison : l’histoire d’une femme victime d’un crime odieux. Elle a choisi de porter seule ce fardeau. Les conséquences de cette décision vont se révéler dramatiques. Claire, victime de son orgueil, de son mutisme et de la cruauté du destin devient l’héroïne maudite d’une tragédie moderne. L’auteur dévoile ici son habileté à se glisser dans la peau de Claire.

« Je crois que j’aurais eu envie d’être une femme, ce sont elles qui donnent la vie. Et la littérature est une façon de sortir de soi. »

Mathieu Menegaux est né en 1967. Partenaire et conseiller en management auprès de grandes entreprises pour le Boston Consulting Group, son premier roman « Je me suis tue » connaît un succès certain auprès des lecteurs.


Aurélie de Gubernatis
Aurélie de Gubernatis a décidé de se consacrer à l’écriture après avoir exercé comme notaire dans le Var pendant treize ans. Son premier roman, Le gardien du crâne de cristal a été publié aux éditions Alphée en 2009. Lui ont succédé 2012 – Les gardiens du temps en 2011 chez Plon puis L’Impasse paru en 2014 aux éditions Héloïse d’Ormesson. Elle anime Les Jeudis littéraires depuis janvier 2014.


Bibliothèque Louis Nucéra
2, place Yves Klein – Nice


Auteur : etudiants