Les Jeudis littéraires - Bernard Deloupy

Rubrique : Sortir

Aurélie de Gubernatis reçoit Bernard Deloupy Rencontre autour de son roman "Crim’ au soleil" - paru aux éditions Gilletta

Jeudi 12 octobre 2017 - 18h - Bibliothèque Louis Nucéra 2, place Yves Klein – Nice

Un jeudi par mois, dans une ambiance de salon littéraire, l’écrivain Aurélie de Gubernatis anime « les Jeudis littéraires » afin d’offrir un moment de partage entre le public, les écrivains et leur œuvre.

Ce rendez-vous mensuel s’adresse tout particulièrement aux amoureux de la littérature qui pendant une heure pourront rencontrer un écrivain à la bibliothèque Louis Nucéra.


Bernard Deloupy présente son roman Crim’ au soleil paru aux éditions Gilletta

Professionnel du marketing territorial, Bernard DELOUPY a été directeur de la communication de plusieurs institutions puis a monté son agence-conseil. Journaliste, il a été notamment rédacteur-chef adjoint du Figaro Magazine Provence-Côte d’Azur et de l’Express Méditerranée.
Il a publié chez Gilletta quatre romans policiers à succès, Crim’ sur la Prom’, Crim’ sous le tram, Crim’ sur la Côte, Crim’ au Cap.

Le Livre Crim’ au soleil
Février 2020 : la reine du carnaval de Nice meurt de façon énigmatique, en plein corso. Appuyé par une lanceuse d’alerte idéaliste, le détective privé niçois Garri Gasiglia enquête sur la future génération de téléphonie mobile, la 6G, qui pourrait déclencher une épidémie mondiale d’électro-hypersensibilité, aussi meurtrière que le fut la peste noire médiévale.
De la Côte d’Azur aux grandes métropoles européennes, en passant par les bas-fonds du deep Web, ils seront confrontés au cœur du pouvoir de l’industrie, de la politique, de la santé et des médias.
Au fil d’un road-movie crépusculaire, ces êtres cabossés par la vie sont la métaphore de deux mondes qui s’entrechoquent : mobilisation citoyenne contre un Nouvel Ordre mondial qui se dessine. Car en creux de l’intrigue de cette pseudo-fiction, les conséquences de la nocivité des ondes pour la santé publique ainsi que la collusion des divers acteurs du secteur sont pointées du doigt sans complaisance, contribuant à éveiller nos consciences.

En refermant ce thriller scientifique, on ne regardera plus son smartphone comme avant…


Aurélie de Gubernatis

Aurélie de Gubernatis est née à Lille. Son enfance est bercée par les aventures des héros du Grand Nord américain qui lui transmettent l’amour des contrées sauvages et l’esprit de liberté. Mais son besoin d’autonomie l’emporte sur ses rêves d’aventure et après des études de droit, elle obtient le Diplôme Supérieur du Notariat à 24 ans et exerce dans le Var durant treize ans. Pensant sa carrière toute tracée, c’est à cette période qu’elle fait la connaissance d’un client qui bouleverse sa vie. A l’article de la mort, l’homme lui confie un carnet de voyage renfermant ses recherches entreprises pour retrouver de mythiques crânes de cristal. Aurélie Hustin de Gubernatis accepte de poursuivre ses recherches, sans y attacher une véritable importance. Les années passent et la promesse semble oubliée. Puis un jour, l’idée d’écrire un livre sur cette histoire s’impose. Son premier roman, « Le gardien du crâne de cristal » est publié aux éditions Alphée en 2009. L’accueil du public la conforte dans l’idée de se consacrer entièrement à l’écriture. Elle cesse ses activités de notaire en 2010 et publie son deuxième roman en 2011 chez Plon, « 2012 – Les gardiens du temps ». Son actualité littéraire s’est enrichie d’un nouveau roman en avril 2014 avec « L’Impasse » aux éditions Héloise d’Ormesson


INFOS PRATIQUES

Entrée libre dans la limite des places disponibles.

Bibliothèque Louis Nucéra
2, place Yves Klein – Nice
Tél : 04 97 13 48 90

www.bmvr.nice.fr


Auteur : etudiants