"Les Jeudis Littéraires" Rencontre avec (...)

Rubrique : Sortir

le jeudi 3 décembre à 18h à la Bibliothèque Louis Nucéra

Aurélie de Gubernatis recevra Jean-Loup Chiflet qui présente son dernier ouvrage "Le bouquin de l’humour"


Le Livre : un florilège réjouissant de mots d’esprit et drôleries en tout genre.
« Ne nous prenons pas au sérieux, il n’y aura aucun survivant », écrivait Alphonse Allais, que Jean-Loup Chiflet cite, avec Alexandre Vialatte, parmi ses maîtres et références.
Illustré dès le Moyen Âge par Rabelais, puis au XVIIIe siècle par Voltaire, Beaumarchais ou Marivaux, l’humour a été incarné chez nous, depuis la fin du XIXe siècle, par des auteurs de génie, de Tristan Bernard, Alphonse Allais et Sacha Guitry à Georges Perec et Roland Dubillard. Mais c’est dans le monde anglo-saxon, à travers George Bernard Shaw, Jerome K. Jerome, les Marx Brothers ou W.C. Fields et Winston Churchill, qu’il s’est imposé de la manière la plus naturelle et éclatante comme un mode de vie et de pensée à part entière

Dans cette anthologie de l’humour, Jean-Loup Chiflet offre une grande variété de styles et de genres, du roman au théâtre, du poème à la saillie et au simple calembour. Autant de domaines où se sont exprimés la verve satirique, le sens de la dérision, le goût et le sens de l’absurde d’un Jules Renard, d’un Raymond Devos ou d’un Boris Vian, auteurs qu’il présente comme ses « compagnons d’armes à l’humour désarmant ».


Jean-Loup Chiflet est juriste de formation. Il a passé quelques années dans les départements de littérature étrangère de grandes maisons d’édition, avant de se spécialiser dans les ouvrages sur la langue et ses excentricités. Il a créé sa propre maison d’éditions en 2004 : Chiflet & Cie.

Il est l’auteur d’une soixantaine de livres d’humour dont le célèbre Sky my husband ! Ciel mon mari, regard humoristique sur la traduction du français à l’anglais. Il s’est taillé une solide réputation de « grammairien buissonnier », notamment avec Oxymore mon amour et Le Dictionnaire amoureux de la langue française. Il a aussi adapté et traduit en français les dessins humoristiques du prestigieux magazine The New Yorker. L’humour a donné un sens à sa vie : « Cohérent ou absurde, agressif ou fantaisiste, ridicule ou insolite, l’humour met le réel à distance le temps de son énoncé pour mieux le décrire, le supporter et l’apprivoiser. L’humoriste est un démineur qui transcende la noirceur du monde. »


Auteur : etudiants