Les Jeudis Littéraires - Daniel PICOULY

Rubrique : Info Etudiants

Jeudi 13 décembre à 18h - Bibliothèque Louis Nucéra – Nice

Entrée libre dans la limite des places disponibles

L’invité de ce mois de novembre, Daniel PICOULY présente son roman "Quatre-vingt-dix secondes" paru aux éditions Albin Michel.


Un jeudi par mois, dans une ambiance de salon littéraire, l’écrivain Aurélie de Gubernatis, organise et anime les Jeudis littéraires afin d’offrir un moment de partage entre le public, les écrivains et leur œuvre. David Foenkinos, Eric Giacometti, Gonzague Saint Bris, Frédéric Beigbeder, Delphine de Vigan, Laurent Gaudé, Frédéric d’Onaglia ; Didier van Cauwelaert, Laurent Seksik, Bernard Deloupy, Valérie Gans, Sylvain Heraud, Dominique Dyens, Nicolas d’Estienne d’Orves, Irène Frain, Jean-Paul Didierlaurent, Eric Fottorino… des écrivains prestigieux sont déjà venus présenter leur actualité.


Daniel Picouly s’est imposé en 1996 avec Le Champ de personne (Grand prix des lectrices de ELLE) puis avec L’Enfant léopard (Prix Renaudot, 1999). Il a publié aux éditions Albin Michel La Nuit de Lampedusa, La Faute d’orthographe est ma langue maternelle et Le Cri muet de l’iguane. Il anime une émission littéraire sur France Ô.


Le Livre.

1902, Martinique. La montagne Pelée se réveille et prend la parole : « Le diable a bu du rhum. On a souillé les églises, déterré les cadavres. Saint-Pierre doit se repentir. Tandis que je crache de la boue et du feu, que je ravage les champs, les bêtes et les hommes, ils battent des mains comme des enfants à Carnaval. Ils oublient de redevenir des animaux sages, de faire confiance à leur instinct. Je suis la montagne Pelée, dans trois heures, je vais raser la ville. Trente mille morts en quatre-vingt-dix secondes. » Quand les hommes défient la mort en se battant en duel, favorisent les intérêts politiques au détriment de la justice, méprisent les prévisions scientifiques, la Terre se rebelle…

Un roman virtuose et foisonnant porté par un style flamboyant et une force romanesque inouïe. Un drame d’une singulière modernité qui fustige la vanité des hommes matérialistes et inconscients de sans cesse défier la nature.

Bibliothèque Louis Nucéra - 2, place Yves Klein – Nice


Auteur : etudiants