L’Europe à la Barre

Rubrique : Sortir

le 20 juin 2017 à 18 heures à l’Opéra de Nice.

Et si le meilleur moyen de défendre l’Europe était d’en faire le procès ? 3 comédiens, 1 musicienne, des témoins locaux et un jury : vous !

Après une tournée 2016 couronnée de succès en Région Provence-Alpes-Côtes-d’Azur, Les Têtes de l’Art remontent sur les planches et vous invitent à la tournée 2017 !

Faux procès théâtralisé, l’Europe à la Barre est une pièce de théâtre innovante qui mélange sur scène comédiens professionnels et acteurs de la société civile (élus, spécialistes de l’Europe). Les spectateurs font office de jurés et participent activement au procès.

Pour cette quatrième date de la tournée, nous vous invitons dans le cadre exceptionnel de l’Opéra de Nice, en collaboration avec la ville de Nice, la métropole Nice Côte d’Azur et le centre Europe Direct PACA.

Un contenu sérieux sans se prendre au sérieux !

La pièce de théâtre sera suivie d’un échange avec les représentants des institutions européennes.

Entrée gratuite Nombre de places limitées, inscription obligatoire. Réservation obligatoire par mail julien@lestetesdelart.fr

A très vite !!!

Soutenue par la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur Programmée dans le cadre de la Fête de l’Europe Labellisée Joli Mois de l’Europe Entrée gratuite


"L’EUROPE A LA BARRE !"

Notre concept en bref

Et si la meilleure manière de défendre l’Europe était d’en faire le procès ?

L’Europe à la Barre met en scène des comédiens professionnels, aidés par des experts européens et judiciaires à animer un faux procès de l’Europe avec la participation de vrais témoins invités (élus, spécialistes...).
Ce faux procès vise à identifier, clarifier et mettre en débat des enjeux européens d’actualité, en s’appuyant sur une performance innovante et ludique.

Notre propos : Un nouvel espace de débat, de réappropriation de l’Europe A l’heure du Brexit et des différents mouvements de contestation, parler d’Europe suscite de plus en plus l’ennui ou le rejet de nos concitoyens. Les organisations de sensibilisation et d’information sur les actions de l’Europe (comme les Maisons de l’Europe ou les structures labellisées Europe Direct) rencontrent des difficultés pour renouveler leur manière de dialoguer avec leurs publics. Face à ce constat, nous proposons un outil innovant, une nouvelle forme de débat qui permette à tous les acteurs concernés d’aborder les enjeux européens et leurs actualités dans une performance innovante et ludique, tout en assurant la qualité des contenus. Par un décryptage du fonctionnement de ses institutions et une mise en valeur des réalisations concrètes de l’Union Européenne sur le territoire local, l’Europe à la Barre s’adresse directement à tous les citoyens des Bouches du Rhône . Original et accessible au plus grand nombre l’Europe à la Barre offre une réponse aux nombreuses questions que se pose les acteurs concernés : Comment parler d’Europe sans être ennuyeux ? Comme réveiller une consience, un sentiment d’appartenance ? Comment défendre les actions de l’Union Européenne au niveau local ? La thématique de la pièce est liée à l’actualité européenne du moment.


Notre dispositif : Un procès théatralisé
Une équipe de comédiens, aidée par des experts européens et judiciaires, anime un faux procès avec de vrais invités « témoins » qui viennent témoigner « à la barre ». Le décor et les costumes sont soignés et plongent le public dans l’ambiance particulière d’un vrai procès Les témoins sont issus du monde politique local et du secteur de l’accompagnement de projets européens. La participation de ces personnes ancrées dans le réel donne une vraie plus value de contenu à notre proposition impertinente sur le fond mais pertinente sur la forme. L’Europe à la Barre s’attache à mobiliser de manière plus large, universitaires, élus politiques et acteurs de la société civile. L’idée étant de mener un vrai débat contradictoire, non consensuel, en confrontant les points de vue sur la base d’une préparation rigoureuse et documentée. Volontairement « provoc », « l’Europe à la Barre » appelle à la réaction, à la prise de position afin de sortir du non-dit ou du consensus mou.


Participation du public
Le public joue un rôle primordial dans la pièce. C’est le public qui écoute les différentes parties, découvre les éléments du dossier et se forge son intime conviction. Le jury, c’est lui ! Les acteurs l’interpellent et jouent avec lui.
A la fin de la pièce, le public est invité à prononcer son verdict après délibération.

Autour de la pièce
L’Europe à la Barre peut se décliner en ateliers à destination de public de tout secteur. Actions culturelles périphériques Nous proposons à une structure (centre social, collège, lycée...) de créer avec son public une pièce de théâtre sur le modèle d’Europe à la Barre. Accompagné par un juriste et un comédien professionnel, le groupe est plongé dans un processus de création qui se termine par la présentation de la pièce. Ces ateliers permettent aux participants de se sensibiliser « par le faire » aux problématiques européennes, de travailler sur le jeu et l’écriture et de transmettre un message auprès du public. La phase d’instruction permet au groupe de se plonger dans l’analyse des pièces à conviction liées à l’Europe, le verdict final favorise l’analyse et le jugement sur ces questions. Nous sommes convaincus que le message de « pairs à pairs » est très efficace. D’une durée comprise en 6 et 10 interventions, ces ateliers s’intégrent dans un programme scolaire et pédagogique. Les objectifs sont nombreux : Favoriser l’accès des publics à l’information sur l’Union Européenne Proposer un atelier innovant, de qualité, ouvert et compréhensible par tous Créer un espace de rencontre entre des spécialistes de l’Europe, des comédiens, des élus et le public Transmettre de manière illustrée et concrète des exemples de réalisations européennes à l’échelle locale Déconstruire les idées reçues et favoriser un débat contradictoire


Extrait du spectacle
Extrait du monologue de l’avocat de la défense qui résume le ton et l’objectif du projet. « Vous croyez que je ne vois pas clair dans votre jeu ? Depuis le début du procès, vous vous acharnez à démontrer ce que l’Europe fait ou ne fait pas pour ses citoyens, comment elle le fait, si c’est bien ou pas. Mais pas à un seul moment vous ne vous êtes posé la question de ce que vous faites vous pour l’Europe. Oui, vous tous ici présent. Vous êtes des spectateurs de l’Europe, vous êtes des commentateurs de l’Europe… Pire vous êtes des consommateurs de l’Europe. C’est ça en fait ! Vous n’êtes pas des citoyens, vous êtes des clients circulant dans une très grande boutique !

Oui, bonjour, alors je vais vous prendre un forfait mobilité illimité avec un pack études supérieures. Oui, évidemment sans surcoût pour les appels téléphonique hors France. Je vais vous prendre aussi une Carte européenne d’assurance maladie qui me permettra de me faire soigner n’importe où en Europe sans surcoût. Et pour finir, un pack entrepreneur qui me permets de monter ma boite aux meilleures conditions dans le pays de mon choix. Pardon ? C’est valable aussi pour les autres ? Vous voulez dire pour le tourisme ? Pas que ? Quoi, les plombiers Polonais et Roumains peuvent aussi venir bosser chez nous ? A mais je suis pas d’accord ! On n’a pas besoin d’étrangers qui nous piquent nos boulots et qui viennent profiter de nos avantages ! Quand même… On regarde son propre intérêt, on consomme sans regarder les conditions générales de vente, on ferme les yeux sur le processus de production tant qu’on est satisfait et quand ça ne va pas, on se plaint ! C’est peut-être ça le seul reproche qui peut être fait à l’Europe, d’avoir fait de nous des clients avant d’en faire des citoyens ! C’est nous qui devrions être dans le box des accusés ! Même si nous n’avons pas fait l’Europe, nous l’avons laissé faire ! Non-assistance à Europe en danger ! Voilà le vrai chef d’inculpation ! »


Texte : Sam Khebizi
Mise en scène : Bruno Deleu

+ d’infos http://www.lestetesdelart.fr/#

l’évènement sur facebook https://www.facebook.com/events/197...

Opéra Nice Côte d’Azur
4 et 6 rue Saint-François-de-Paule, 06300 Nice


Auteur : etudiants