Cyanure à Valrose de Jean Emelina

Rubrique : Sortir

Rencontre/Dédicace le samedi 23 mai 2015 - 15h30/18h30 - à la Bouquinerie Brouillon de Culture


La trilogie du polar niçois de Jean Emelina ! En effet c’est son troisième polar, qui fait suite à Samba niçoise et à Alerte à Coco Beach parus dans la même collection respectivement en 2013 et 2014.

Autour du concept : Comment et pourquoi assassiner un professeur d’Université ? Jean Emelina (ancien universitaire !) nous entraîne en compagnie du commissaire Bellini au Grand Château de Valrose, siège de l’Université de Nice-Sophia Antipolis, mais aussi à Breil-sur-Roya, Aspremont et dans la ville de Nice omniprésente dans cette aventure ou les médias locaux et nationaux joueront un rôle très remarqué !

Il faut savoir que cet ouvrage, le huitième de notre collection a été imprimé à 1500 exemplaires (contre 500 pour les premiers volumes), il coûte moins cher qu’une place de cinéma (8,50 euros !), il est en format poche (11x17cm), la photo de couverture est signé par Yvon Garcia (le Président de Photo Menton), ce sera forcément le polar de l’été !


L’ouvrage : Stupeur et consternation ! Voici qu’un prestigieux professeur de l’Université de Nice-Sophia Antipolis vient d’être trouvé raide mort dans son bureau du grand château de Valrose. Pourquoi diable, au temps glorieux de Marc Lévy et de Guillaume Musso, s’en prendre à un spécialiste de Racine, lequel ne fait plus vibrer qu’une poignée de vieux dévots ? Le commissaire Bellini qui a succédé au commissaire Malaspina en retraite, va être chargé de cette ténébreuse enquête. Toujours en contact avec Marjorie, son ancienne et rieuse stagiaire, il va découvrir un monde inconnu. Outre la victime, il y aura Natalya, son épouse (une splendeur slave), Paméla (une horreur locale), Angelo, un camarade de classe du lycée Masséna, fils d’émigrés piémontais, et divers échantillons pittoresques de la faune universitaire, sans oublier la suave Marie-Océane aux ongles carmin. Comme il est un peu philosophe à ses heures, Bellini (dont le métier consiste à mettre des rustines sur les pneus crevés de la société), va constater que notre espèce, hélas ! n’est pas au point, même dans une Education Nationale chargée de l’éduquer. Il est vrai que tout le monde ne peut pas se contenter comme lui, d’Aspremont, du Mercantour, de la beauté des choses, du vin de Bellet, de Balou, son chien fidèle, et d’aventures sans lendemain


L’auteur : Jean Emelina est né et a passé toute son enfance dans l’arrière-pays niçois. Il est professeur honoraire de littérature française à l’Université de Nice-Sophia Antipolis et conférencier à l’Université de Nice Inter-Ages. Spécialiste du théâtre, il a publié de nombreux articles et divers essais, notamment sur Molière et Racine. D’autre part, sous le pseudonyme de Michel Léman, il a publié des romans et des contes et donné dans « Nice-Matin », pendant de nombreuses années, une chronique d’humeur intitulée : A Rebrousse poil. Ecrire (et lire) des fictions, c’est mieux respirer. Il s’oxygène donc avec des histoires policières haletantes et douces-amères où chacun trouvera à son gré matière à palpiter, phosphorer, sourire ou rêver. PolaR collection noir méditerranée

Maison d’édition – Côte d’Azur
Mail : baiedanges@wanadoo.fr
Site : www.baiedesanges-editions.com


Bouquinerie Brouillon de Culture - 23 rue Hôtel des Postes - Nice


Auteur : etudiants