"À l’ombre des paysages côtiers. Esthétique et (...)

Rubrique : Nice Universitaire

Les 26 & 27 juin 2019 - 13h30 à 16h00 - Faculté des Lettres, Arts et Sciences Humaines de Nice

Journées d’études organisé par le LIRCES

Cette journée d’étude, organisée par le laboratoire LIRCES de l’Université Nice Sophia Antipolis, proposera une réflexion mêlant esthétique cinématographique et littéraire, représentations culturelles et géographiques, ceci afin de dégager des perspectives plurielles et rendre compte de la diversité des figures de l’exotisme balnéaire.

Ces analyses seront déclinées en trois axes :
- Volet récits : études littéraires et filmiques sur les “impressions” de bord de mer, basées sur l’analyse des œuvres. Voir également comment les mises en fiction du littoral illustrent, ou subliment, l’opposition de l’ombre et de la lumière. Empruntant aux notions de frontière, de limite ou bien d’interface, il s’agira de questionner également cet espace singulier qu’est la plage.
- Volet représentations : éclairage provenant des Sciences de l’Information et de la Communication, de la géographie ou de la sociologie. Outre la question brûlante des drames migratoires, capitale à l’heure actuelle, l’occasion est donnée de se saisir de thématiques humaines et culturelles, telles que l’imaginaire des vacances à l’heure des réseaux sociaux, ou, dans un autre registre, la valorisation des vues sur mer, leur histoire et leur dimension patrimoniale.

- Volet débats : synthèse visant à favoriser le dialogue entre les deux axes précédents, valorisant ainsi les échanges disciplinaires.

Coordination scientifique et organisation

  • Justine Feyereisen (docteure et chercheuse au centre Philixte, Université libre de Bruxelles),
  • Céline Masoni-Lacroix (maître de conférences en Sciences de l’Information et de la Communication, Université Nice Sophia Antipolis),
  • Christel Taillibert (maître de conférences en Études cinématographiques, Université Nice Sophia Antipolis),
  • • Véronique Thuin (professeure agrégée, enseignante en Histoire, Université Nice Sophia Antipolis),
  • • Olivier Zattoni (ATER en Sciences de l’Information et de la Communication, Université Nice Sophia
  • Antipolis)


Les villes littorales, en particulier celles qui se présentent, à l’image de la Côte d’Azur, comme de hauts lieux touristiques, participent d’une vision de l’exotisme qui dépasse les frontières d’un seul territoire. De la Méditerranée à la Californie, une esthétique côtière se décline au travers d’éléments récurrents : la plage, la palmeraie, l’architecture de bord de mer...

Les réseaux sociaux, comme en atteste le travail du plasticien Franck Scurti (Sunset Stories, 2018), se voient saturés de palmiers, figures incontournables des rivieras. Plus qu’une végétation d’ornement, tenant parfois davantage de l’ agrément urbain que de la flore locale, le palmier préfigure un “horizon fabuleux” qui, selon les termes empruntés à Michel Collot, invite résolument au voyage. Mais comme tout lieu dépend du point de vue de ses occupants, il faudra opposer aux flâneries touristiques et au désir de farniente la réalité prosaïque des territoires côtiers. Autrement dit, ne pas occulter le contexte économique et social tel qu’il est vécu au jour le jour par les habitants. Cette démarche n’est pas sans rappeler, d’ailleurs, le documentaire éponyme de Raymond Depardon (2016), suite d’échanges filmés, entre autres, au cœur de la ville de Nice. ...


+ d’Infos http://filuns.unice.fr/faculte-des-...

Faculté des Lettres, Arts et Sciences Humaines de Nice
98, Boulevard Édouard Herriot Nice


Auteur : etudiants